Actualisé 20.05.2016 à 12:23

Attentats de Paris

Le troisième homme du Bataclan enterré en Alsace

Foued Mohamed-Aggad a été enterré vendredi dans le cimetière de Wissembourg. Il s'était radicalisé en 2012.

Foued Mohamed-Aggad avait tenté de s'engager dans l'armée de terre en 2010, mais n'avait pas été retenu.

Foued Mohamed-Aggad avait tenté de s'engager dans l'armée de terre en 2010, mais n'avait pas été retenu.

photo: AFP

Foued Mohamed-Aggad, l'un des trois auteurs de la tuerie du Bataclan, a été enterré vendredi dans le cimetière de Wissembourg. Il était né près de cette ville du Bas-Rhin. Sa mère y vit toujours.

Cette information vient d'une source institutionnelle de la ville qui n'a pas souhaité être citée. La mère du kamikaze, jointe par Reuters, n'a pas voulu s'exprimer.

Foued Mohamed-Aggad avait été identifié plus de deux semaines après l'attaque qui avait fait 90 morts le 13 novembre 2015 dans la salle de spectacles parisienne.

Ce jeune homme de 23 ans était décrit comme intelligent et serviable par son entourage dans la petite ville du nord de l'Alsace. Il s'était semble-t-il radicalisé à partir de 2012.

Il était parti en Syrie en 2013 avec un groupe de jeunes, dont son frère aîné Karim. Ce dernier avait été mis en examen à son retour, en 2014, avec six autres garçons pour «association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste».

Foued Mohamed-Aggad avait tenté de s'engager dans l'armée de terre en 2010, mais n'avait pas été retenu. Son dossier avait été jugé incompatible avec le port des armes. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!