Genève: Le trou dans les caisses de l'Etat devrait diminuer
Actualisé

GenèveLe trou dans les caisses de l'Etat devrait diminuer

Le déficit au budget 2018 devrait être bien moins important que prévu. Les récentes estimations du Canton font apparaître de nouvelles rentrées fiscales.

par
dra
Serge Dal Busco, conseiller d'Etat en charge du département des finances.

Serge Dal Busco, conseiller d'Etat en charge du département des finances.

Keystone/Martial Trezzini

Les pertes devaient être de 261 millions de francs. Mais au final, l'Etat prévoit un déficit d'environ 160 millions à son budget 2018. Le grand argentier, Serge Dal Busco, en a informé ce mercredi la commission des finances du Grand Conseil.

Cette diminution du déficit de 100 millions est le résultat des toutes dernières estimations fiscales, qui datent de quelques jours. Elles montrent que l'impôt sur les personnes morales devrait rapporter 90 millions de plus que prévu lors de la présentation du budget, le 12 septembre dernier. A cette date, les prévisions de l'Etat s'appuyaient sur les chiffres du mois de juin. «Au début de l'automne, ces estimations sont revues et actualisées en fonction, d'une part, du résultat de la dernière enquête effectuée en septembre auprès d'un panel représentatif d'entreprises et, d'autre part, de l'avancement du travail de taxation», explique le Canton.

Concernant les personnes physiques, les prévisions tablent sur une hausse d'une dizaine de millions et la part à l'impôt fédéral devrait s'améliorer à hauteur de quelque 35 millions.

Résultat final: +135 millions, donc. Mais «le projet de budget nécessite aussi certaines adaptations au niveau des charges. Il s'agit principalement d'y intégrer les moyens supplémentaires que le Grand Conseil a récemment décidé d'octroyer aux TPG ainsi que l'adaptation des subsides pour l'assurance maladie», précise le Canton. Ce qui explique pourquoi le déficit se réduit de 100 millions au lieu de 135 millions.

Ton opinion