Actualisé

GenèveLe tueur d'ânes écope d'une petite amende

Le chasseur suisse qui avait descendu des ânes de randonnées a été condamné. Il devrait s'acquitter d'une amende et de dommages et intérêts.

par
lfe
Les bêtes ont été touchées par plusieurs balles, surtout au niveau des pattes.

Les bêtes ont été touchées par plusieurs balles, surtout au niveau des pattes.

DR

«Le juge a considéré qu'il ne s'agissait que d'une maladroite erreur de jugement et qu'on pouvait donc tirer 11 fois, sur 4 ânes, à quelques dizaines de mètres, par simple "erreur" au cours d'une partie de chasse...» Sur Facebook, Sandrine Lassiaille est effondrée. La propriétaire des quatre ânes tués par un Suisse en septembre dernier a obtenu 23'500 euros de dommages et intérêts. «Mais quelle importance finalement ?» commente celle qui louait des ânes de randonnées.

Le chasseur suisse devra payer 750 euros d'amende, rapporte le «Dauphiné Libéré». Son permis de chasse est supprimé, il ne pourra pas le repasser avant trois ans. Son arme a été saisie. La Fédération de chasse de Savoie recevra de sa part 6'000 euros. Cette dernière juge l'amende de 750 euros trop faible.

Le tribunal n'a pas retenu la cruauté envers les animaux. Le chasseur a tiré sur les ânes sans le faire exprès, pour la justice française. Le Suisse a expliqué avoir confondu les animaux de randonnées avec des biches. Il aurait été particulièrement fatigué après une rupture sentimentale survenue la veille des faits.

L'enquête a établi qu'il avait tiré 11 fois depuis une distance de 50-60 mètres.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!