Le tueur de mamies était-il mythomane?
Actualisé

Le tueur de mamies était-il mythomane?

Les enquêteurs doutent des aveux d'un Français qui s'accusait de la mort de vieilles dames. L'homme s'est suicidé.

Serial killer ou fabulateur? L'enquête s'annonce difficile pour élucider une série de crimes à l'encontre de vieilles dames, dans trois pays, dont la Suisse, dont s'est accusé un Français avant de se rétracter, puis de se suicider dans une cellule du Tribunal de Mulhouse. Ce repris de justice de 46 ans appartenait au milieu des vanniers alsaciens. Il a avoué pendant sa garde à vue, puis devant le juge d'instruction, le meurtre d'une trentaine de vieilles dames sur une période de dix-sept ans, dans le but de les voler.

L'homme avait indiqué qu'il s'introduisait sans effraction chez des dames âgées vivant seules, les étouffait dans leur lit avec un oreiller et faisait ensuite main basse sur leur argent et leurs bijoux. Il est par la suite revenu sur ses aveux, refusant notamment de les signer et laissant planer le doute sur la véracité des faits.

Dans plusieurs des cinq cas sur lesquels il a donné des détails, le rapport d'autopsie avait conclu à la mort naturelle des victimes. Mais les proches se sont plusieurs fois étonnés de la disparition de toute somme d'argent dans la maison de leur parente.

(ats)

Ton opinion