Würenlingen (AG): Le tueur était connu des forces de l'ordre
Actualisé

Würenlingen (AG)Le tueur était connu des forces de l'ordre

Un acte de violence a fait cinq morts dans la nuit de samedi à dimanche à Würenlingen. L'auteur du crime, marié et père de trois enfants, s'est suicidé. Les victimes, toutes Suisses, avaient entre 32 et 58 ans.

par
dro
1 / 6
19.05 Le voisin de la belle famille du tueur de Würenlingen (AG) ne serait pas mort par hasard, affirment des proches interrogés par «Blick».

19.05 Le voisin de la belle famille du tueur de Würenlingen (AG) ne serait pas mort par hasard, affirment des proches interrogés par «Blick».

DR
15.05 14 coups de feu ont été tirés: le déroulement du drame de Würenlingen (AG) a pu être reconstitué par les enquêteurs. Les motivations du tueur restent floues, même si la famille se disputait en raison d'un héritage.

15.05 14 coups de feu ont été tirés: le déroulement du drame de Würenlingen (AG) a pu être reconstitué par les enquêteurs. Les motivations du tueur restent floues, même si la famille se disputait en raison d'un héritage.

Les faits se sont déroulés tard samedi soir. Des voisins ont entendu des coups de feu peu après 23h et ont alarmé la police.

Les faits se sont déroulés tard samedi soir. Des voisins ont entendu des coups de feu peu après 23h et ont alarmé la police.

20 Minuten/ann

Les faits se sont déroulés tard le soir de samedi. Des voisins ont entendu des coups de feu vers 23h15 et ont alarmé la police. «Il y a eu trois détonations, raconte à «20 minuten» un habitant du quartier. Le bruit était si fort que j'ai eu l'impression que ça venait de la chambre d'à côté de chez moi.»

Tous les indices portent à croire qu'il s'agit d'un drame relationnel. Les pistes d'un acte de folie ou de terrorisme ont été écartées par la police.

Les forces de l'ordre ont découvert cinq corps sans vie à l'air libre et dans un immeuble. «Nous avons trouvé en premier les corps de deux hommes, respectivement de 58 et 32 ans, révèle le chef de la police argovienne M.Gisin lors d'une conférence de presse. Ensuite les forces de l'ordre ont trouvé le cadavre d'une femme de 57 ans.» Toutes ces victimes étaient au même domicile. Selon la police, il s'agissait des beaux-parents et du beau-frère du tireur.

Le forcené - un résidant schwytzois de 36 ans séparé de sa femme et de ses trois enfants - a ensuite abattu un homme de 46 ans dans les environs avant de retourner l'arme contre soi.

«Un crime particulièrement grave»

L'individu n'avait pas de permis de port d'armes et a tiré avec une engin non-militaire, selon la police. Il était connu des services de police pour des faits de violences. Une perquisition avait eu lieu à son domicile le 2 avril 2015, mais la police n'avait trouvé aucune arme. Sa femme et ses trois enfants ont trouvé refuge dans une institution sociale du canton de Schwytz en 2015.

«C'est un crime particulièrement grave et atypique pour un quartier de ce genre», nous a expliqué le porte-parole de la police Bernard Graser dimanche matin avant la conférence de presse.

Würenlingen a déjà été le théâtre d'un assassinat multiple. Le 13 décembre 1985, un agent immobilier avait abattu l'amant de sa compagne ainsi que deux prostituées. Le crime s'était produit à quelques centaines de mètres de celui qui s'est déroulé maintenant. Le meurtrier avait écopé de 20 ans de prison. (dro/ats)

Ton opinion