Genève: Le tutting trouve sa place au festival Groove'N'Move
Actualisé

GenèveLe tutting trouve sa place au festival Groove'N'Move

Une nouvelle danse venue des Etats-Unis promet de faire vibrer les battles. Un stage pour s'initier est aussi au programme de l'événement.

par
Audrey Ducommun
La compétition de breakdance se tiendra le 28 février.

La compétition de breakdance se tiendra le 28 février.

La culture hip-hop inondera la Cité de Calvin durant neuf jours. Et, pour sa 5e édition de vendredi jusqu'au 28 février, le festival Groove'N'Move présente une nouvelle discipline: le tutting. Très en vogue sur la côte ouest des Etats-Unis, elle est peu pratiquée en Suisse. «C'est une danse très visuelle qui demande beaucoup de créativité», affirme Jade Villard, responsable production et communication.

Elle mobilise essentiellement les bras et le haut du corps. «Les danseurs cons­truisent des formes géométriques dans l'espace et font des enchaînements très fluides et rythmés», explique-t-elle Pour ceux qui veulent tester, l'Américain Jr Boogaloo, adepte et membre du jury du festival, propose un stage pratique samedi. Les battles de tutting, elles, feront rage dimanche à la Salle communale de Plainpalais.

Par ailleurs, ce vendredi et le 26 février, des spectacles uniques montrent toutes les facettes de la danse urbaine, avec notamment la présence d'Olivier Lefrançois, de Bintou Dembélé ou du groupe ILL-Abilities.

Voici des démonstrations de tutting:

Une variante de cette danse a fait le buzz. Il s'agit du finger tutting. Soit une chorégraphie uniquement avec les mains et les doigts. Voici une démo:

Ton opinion