Real Madrid: Le tweet sibyllin de Xabi Alonso met le feu

Actualisé

Real MadridLe tweet sibyllin de Xabi Alonso met le feu

Xabi Alonso a mis la planète football en effervescence en postant - par mégarde ? - un message sibyllin sur le site de microblogging. Le Basque propose de jouer les entremetteurs pour un autre joueur auprès de José Mourinho.

par
Marc Fragnière
Le message publié par Xabi Alonso a affolé la rubrique transferts en Espagne

Le message publié par Xabi Alonso a affolé la rubrique transferts en Espagne

Le demi défensif du Real Madrid a-t-il manqué son affaire, lundi matin en envoyant un message au contenu sans doute privé à tous ses suiveurs sur Twitter ? Le doute est permis et ne profite, en l'occurrence pas à «l'accusé».

Rapidement effacé par son auteur, ce petit message «Je dirai à Mou de te prendre en considération, et de faire un pas pour élever la qualité du vestiaire» a en tout cas eu le mérite d'affoler la rubrique transferts en Espagne et de faire couler beaucoup d'encre.

Quatre pistes privilégiées

Le système de microblogging permet logiquement d'envoyer des messages privés entre titulaires de comptes. Pour cela, il faut que l'envoyeur et le destinataire se suivent respectivement sur le réseau social.

Dès lors, la future recrue du Real Madrid se trouve-t-elle parmi les «followers» de Xabi Alonso ? Peut-être pas. Ainsi le «Mundo Deportivo», journal de Barcelone, s'est lancé dans l'enquête en partant du principe que le mystérieux joueur destinataire du tweet du Basque était suivi par le Merengue sans pour autant appartenir au grand nombre de ses abonnés.

Le site catalan s'est livré à un tri rigoureux qui lui a permis d'extraire quatre noms de la masse: David Silva (Manchester City), Juan Mata (Chelsea), Juanfran (Atletico) et Fernando Llorente (Athletic Bilbao).

Évidemment, les pépites de Manchester City et de Chelsea feraient le bonheur de n'importe quel entraîneur, mais on les voit mal changer d'air. Pour sa part, le buteur de Bilbao possède assurément les qualités requises pour séduire un Mourinho qui affectionne le profile grand, puissant et racé de l'attaquant. Mais les avant-postes merengue sont déjà saturés de talent.

Juanfran, l'option la plus logique

Reste l'option Juanfran qui apparait finalement comme la plus plausible. Le latéral droit de l'Atletico Madrid a été formé au Real. De surcroît son poste, sur le flanc droit de la défense merengue n'est pas vraiment doublé actuellement. Par ailleurs, le joueur est habitué à évoluer dans l'ombre d'Alvaro Arbeloa en sélection espagnole et s'accommoderait sans doute d'un rôle de suppléant de luxe dans le vestiaire merengue.

Ton opinion