Actualisé 22.10.2010 à 17:15

MétéoLe typhon Megi se dirige vers la Chine

Des vols ont été annulés, des liaisons ferry suspendues et au moins 160'000 personnes évacuées alors que le typhon Megi, meurtrier aux Philippines, approchait le Sud de la Chine vendredi.

La Chine se préparait vendredi à l'arrivée de Megi, le typhon le plus puissant en 20 ans dans cette zone de l'océan Pacifique. Megi a auparavant fait 36 morts aux Philippines, trois autres tués et 20 disparus à Taïwan.

Plus de 150'000 habitants ont été évacués dans le Fujian tandis que des dizaines de milliers de bateaux de pêche ont été rappelés à leur port d'attache et interdits de sortie en mer dans cette province et dans celle voisine du Guangdong, a rapporté l'agence Chine nouvelle.

Au moins 10'000 personnes ont été évacuées, selon les autorités, dans le Guangdong, qui pourrait voir déferler des vagues allant jusqu'à sept mètres de haut.

Coulées de boue

Le passage de Megi, accompagné de vents très forts et de pluies torrentielles, augmentera les risques de coulées de boue, de glissements de terrain et d'inondations, avait précisé dès mercredi le Centre national de météorologie chinois.

L'Administration d'Etat océanique a lancé un avis d'alerte, indiquant que la montée des eaux pourrait dépasser la cote d'alerte.

Vols annulés

La compagnie aérienne China Southern Airlines a annulé les vols au départ de Canton, capitale du Guangdong, et de Xiamen, deuxième ville du Fujian, vers Manille, la capitale des Philippines. Elle prévoyait aussi des perturbations des dessertes d'autres villes d'Asie du Sud-Est.

De nombreuses villes côtières ont aussi suspendu les liaisons par ferry, a ajouté le journal. Des digues ont été renforcées dans des ports et les infrastructures de pêche protégées.

Terminaux pétroliers fermés

A Hong Kong, plusieurs terminaux pétroliers ont été fermés jeudi et les pétroliers ont dû jeter l'ancre à distance, tandis que la distribution de carburant aux bateaux était suspendue.

A Taïwan, le Bureau central de météorologie a émis une alerte en raison des pluies torrentielles qui ont entraîné des glissements de terrain et interrompu le trafic ferroviaire.

Megi sera le 13e typhon à toucher la Chine cette année, une année qui a été marquée par une accumulation de catastrophes naturelles. Le pays a connu ses pires inondations en 10 ans qui ont fait plus de 4300 morts et disparus et des coulées de terre gigantesques dans le Gansu (nord-ouest). (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!