Sion - Le Valais élargit ses critères pour la vaccination
Publié

SionLe Valais élargit ses critères pour la vaccination

Le canton ouvre l’accès à la vaccination aux personnes de tout âge, ayant une maladie chronique, aux professionnels de la santé, aux personnes travaillant en institution et à celles en contact étroit avec des personnes vulnérables.

A ce jour, environ 9,3 % de la population valaisanne a reçu deux doses de vaccin.

A ce jour, environ 9,3 % de la population valaisanne a reçu deux doses de vaccin.

20min/Taddeo Cerletti

Alors que la vaccination de la première partie du groupe prioritaire 1 (personnes âgées de 75 ans et plus et personnes avec maladie chronique à haut risque) touche à sa fin, la vaccination du personnel de santé a commencé en Valais, simultanément à celle des personnes âgées de 65 ans et plus. Dans certaines institutions sanitaires, la vaccination du personnel de santé est organisée par les établissements eux-mêmes, indique un communiqué, mercredi.

Les autres professionnels de la santé et les personnes travaillant en institution communautaire peuvent s’inscrire dans un centre de vaccination ou auprès de leur médecin. La vaccination est également ouverte aux personnes de tout âge ayant une maladie chronique ou étant en contact étroit avec des personnes vulnérables
(par exemple les proches aidants).

Inscrivez-vous!

À ce jour, environ 9,3 % de la population valaisanne a reçu deux doses de vaccin, ce qui place le Valais dans la moyenne suisse (8,5 %), indique le communiqué. Afin d’exploiter de manière optimale les capacités de vaccination du canton, l’Etat du Valais prie toutes les personnes souhaitant se faire vacciner contre le Covid-19, quels que soient leur âge ou leur état de santé, de s’inscrire au plus vite. Les rendez-vous pour la vaccination seront ensuite attribués dans les semaines et mois à venir, selon les catégories de priorité fixées par la Confédération, les doses de vaccin disponibles et la date de l’inscription.

Et ailleurs?

Genève a annoncé la semaine dernière que la vaccination était désormais ouverte aux plus de 45 ans. Cette accélération est due à la hausse des doses livrées, mais aussi au fait que «la catégorie des 65 ans et plus n’a pas aussi bien adhéré à la vaccination que les plus de 75 ans», a résumé Nathalie Vernaz-Hegi, pharmacienne cantonale, lors d’un point presse. Le Canton de Vaud vaccine, lui, depuis cette semaine, toutes les personnes âgées de 50 ans et plus. À Neuchâtel, on vaccine les 55 ans et plus depuis lundi également. À Fribourg, on vaccine toujours les 65-74 ans, mais une annonce est attendue ces prochains jours.

(gma)

Ton opinion