Belgique: Le VAR débarque déjà dans les cours de récré
Actualisé

BelgiqueLe VAR débarque déjà dans les cours de récré

Même si en championnat, à la Coupe du monde ou en Ligue des champions, l'assistance vidéo à l'arbitrage fait débat, les jeunes footballeurs l'ont visiblement déjà adoptée à l'école.

par
fl/20minutes

Ils sont Belges et comme de nombreux enfants de leur âge, dans le monde entier, ils adorent jouer au football dans la cour de récréation. Avec des maillots de Manchester United floqués Pogba ou Lukaku, des Diables rouges, du Sporting d'Anderlecht, voire même de Manchester City ou du Paris-Saint-Germain, une bande de jeunes garçons passent du bon temps en plein soleil.

Rien d'exceptionnel, jusqu'à l'intervention du VAR (Video assistant referee), traduit en français par une assistance vidéo à l'arbitrage... Testé dans de nombreux championnats dans les années 2010, le VAR a fait sa grande apparition à la Coupe du monde en Russie cet été, de même qu'en Ligue des Champions depuis cet hiver. Et force est de constater que cette nouvelle technologie a déjà été adoptée par les plus petits.

De l'injustice aussi

Dans une vidéo, largement diffusée sur Twitter (voir ci-dessus), on y découvre une action qui semble faire débat au cœur de la jeune meute de footballeurs.

Accroché par un adversaire, un petit garçon s'écroule et réclame une faute. Moment choisi par un jeune arbitre occasionnel pour arrêter les débats et prendre un appui décisif sur écran fictif qui lui permet de désigner le point de pénalty. Provoquant par la même occasion un petit sentiment d'injustice...

La VAR demandée mais il n'y a personne

11.03.2019 Dimanche soir, lors du match de championnat d'Espagne entre Valladolid et le Real Madrid, l'arbitre fait appel à l'arbitrage vidéo. Mais il n'y avait personne devant les écrans.

Une vidéo qui a visiblement donné des idées à d'autres petits joueurs dans le monde.

Ton opinion