Météo: Le vent a provoqué de nombreux dégâts
Actualisé

MétéoLe vent a provoqué de nombreux dégâts

Des centaines d'arbres et de nombreux débuts d'incendie ont été provoqués par les rafales de foehn qui ont soufflé sur la Suisse samedi et dimanche. Le Chablais (VS) a payé un lourd tribut.

Le foehn a entraîné de forts vents durant la nuit de samedi à dimanche. Plusieurs stations météorologiques ont mesuré des vents tempétueux. Les rafales ont soufflé jusqu'à 200 km/h dans les Alpes dans le canton d'Uri. Dans l'Oberland bernois, les vents ont atteint 170 km/h. Dans les Alpes vaudoises et valaisannes, les rafales ont été mesurées à 150 km/h.

Dégâts et incendies en Valais

La tempête de foehn a causé des dégâts, notamment en Valais. Deux feux de forêts ont eu lieu près de Martigny samedi, causés par des chutes d'arbres sur des lignes électriques. Le premier incendie s'est déclaré dans l'après-midi dans un vallon surplombant Vernayaz et le second est survenu dans la nuit de samedi à dimanche entre Finhaut et Giétroz. Ils ont tous deux été maîtrisés, a indiqué la police cantonale.

Entre Finhaut et Giétroz, les flammes ont détruit environ un demi-hectare. L'incendie était sous contrôle aux environs de 02h30 dimanche matin. A Vernayaz, où deux hélicoptères ont été mobilisés, le sinistre s'étalait sur 1000 mètres carrés. Il a pu être circonscrit samedi en fin d'après-midi. De la vallée, seul un dégagement de fumée était visible.

Les fortes rafales ont déraciné de nombreux arbres et endommagé plusieurs toits et lignes électriques dans le Bas-Valais et le Chablais. Des véhicules ont aussi subi des dégâts. De samedi à midi à dimanche à 09h00, plus de 80 appels sont arrivés à la centrale de la police, a indiqué cette dernière dans un communiqué.

Fribourg touché

Dans le canton de Fribourg, le vent n'a pas provoqué mais favorisé l'incendie qui s'est déclaré samedi en début d'après-midi dans une forêt de Plasselb. Les rafales ont ainsi propagé aux arbres voisins un feu de branchages qu'avait réalisé un paysan. Plus d'un hectare est parti en fumée et il a fallu l'intervention de deux hélicoptères, qui se sont ravitaillés en eau dans le Lac Noir voisin, pour maîtriser le sinistre.

A Altdorf (UR), la tente mise en place pour la fête cantonale de lutte a été détruite, a indiqué la police cantonale. Personne ne se trouvait dans la tente au moment où elle a été emportée. Les pompiers uranais ont également dû intervenir à plusieurs reprises pour des dégâts aux toits et des chutes d'arbres. Un feu de forêt s'est aussi déclaré en dessus de Flüelen (UR).

Les incendies ont également été favorisés par les chaudes températures de la journée de samedi. Le mercure a dépassé les 30 degrés pour la première fois en avril au nord des Alpes. C'est Döttingen (AG) qui a profité de la température la plus élevée avec 30,2 degrés, selon SF Meteo. (ats)

Nuit tropicale

La Suisse a connu sa première nuit tropicale de l'année entre samedi et dimanche. Le mercure n'est en effet pas descendu en dessous de 20 degrés en de nombreux endroits. Le minimum le plus élevé de la nuit a été mesuré à Rorschach (SG) avec 25,2 degrés. La Suisse romande n'est pas en reste. A Evionnaz (VS) et Aigle (VD), le thermomètre a affiché un minimum de 23 degrés, a indiqué MeteoNews dimanche matin dans un communiqué. Zurich et Lucerne ont elles profité d'une nuit où la température n'est pas descendue sous les 24 degrés. La chaleur a notamment été favorisé par le foehn. MeteoNews souligne qu'il est rare d'avoir une nuit où les températures ne descendent pas en dessous de 23 à 25 degrés même en été. Que le phénomène intervienne en avril n'en est que plus remarquable.

Ton opinion