Projet d'éoliennes: Le vent sème la zizanie à Sainte-Croix
Actualisé

Projet d'éoliennesLe vent sème la zizanie à Sainte-Croix

Des rumeurs de malversation courent dans le village depuis le scrutin sur les éoliennes remporté pour un souffle par l'exécutif.

par
frb
Le projet prévoit l'installation de six hélices.

Le projet prévoit l'installation de six hélices.

Dimanche dernier, la population de Sainte-Croix a dit «oui» pour un souffle au projet d'implanter six éoliennes sur son territoire. Ce résultat, totalement inattendu au vu de la tension qui régnait pendant la campagne, semble louche aux yeux de ses opposants, dont Pro Crêtes. Ceux-ci «accusent la Municipalité et ses services d'avoir manipulé le scrutin en trafiquant les enveloppes du vote par correspondance», rapporte «24 heures» de jeudi. La rumeur a d'ailleurs tellement enflé que des séances d'information pour expliquer la manière de sécuriser le vote par correspondance ont été organisées. Sans succès.

La Municipalité fait savoir dans le quotidien vaudois qu'elle «se réserve le droit de déposer une plainte». Avant cela, elle va en appeler au préfet pour «évaluer la gravité de la situation». Selon Michel Staffoni, secrétaire communal, «on ne peut pas continuer comme cela». Il dénonce une «mise en cause de l'intégrité de la Municipalité».

Résultat des courses, le dépouillement sera à nouveau contrôlé. Mais cela ne suffit pas à calmer l'ardeur des opposants. L'un d'eux serait «sur le point de faire recours contre le scrutin», selon Olivier Lador, de l'Association pour la sauvegarde de la Gittaz et du Mont-des-Cerfs. Pour lui, le manque de confiance envers la Municipalité vient de «l'ardeur qu'elle a mise à défendre le projet».

A noter qu'un autre opposant au projet, qui a d'ailleurs officié comme scrutateur dimanche, assure n'avoir relevé «aucune irrégularité».

Ton opinion