Actualisé 23.01.2007 à 10:35

Le Viagra accusé de propager le sida

Une fondation luttant contre le sida a déposé plainte contre le géant de la pharmacie Pfizer, producteur du Viagra.

Elle accuse le groupe américain de contribuer par sa politique commerciale à propager les maladies sexuellement transmissibles.

"Le marketing trompeur et illégal de son Viagra a provoqué une augmentation de la propagation des maladies sexuellement transmissibles, dont le sida", indique la plainte déposée par la AIDS Healthcare Foundation. Elle accuse Pfizer de maintenir sa politique en dépit des "preuves claires de son illégalité et de ses effets néfastes".

Selon elle, Pfizer tente de vendre son médicament à des gens qui n'en ont pas besoin et serait ainsi coupable de "pratiques illégales, injustes et frauduleuses". L'objectif de la plainte est d'obtenir que Pfizer arrête ses campagnes de publicité telles qu'elles sont faites actuellement et informe les acheteurs potentiels des risques liés à l'utilisation du Viagra.

Le groupe a rejeté ces accusations, affirmant dans un communiqué, que ses publicités pour le Viagra soulignent clairement qu'il ne protège pas contre les maladies sexuellement transmissibles. "Pfizer ne promeut pas le Viagra pour les loisirs" mais pour "une utilisation appropriée afin de traiter les dysfonctionnements de l'érection", ajoute le communiqué. Le Viagra a été lancé en 1998 et a rapporté à Pfizer des milliards de dollars.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!