Le vin pour femmes est né
Actualisé

Le vin pour femmes est né

Un vin pour les femmes. L'idée est novatrice, mais le côté réducteur dérangera-t-il? Réactions de viticultrices.

Tendance 9 sera commercialisé dès mercredi prochain. Sa particularité? «Blanc ou rosé, il est légèrement doux et ne contient que 9% de volume d'alcool. Le look de la bouteille en verre transparent et de l'étiquette argentée est moderne, tendance. L'idée: conquérir les jeunes et les femmes, avec une bouteille qui fait penser à du parfum. Le concept a d'ailleurs été imaginé par des femmes», explique André Fuchs, directeur de l'entreprise Schenk.

N'est-ce pas provocateur de proposer un vin destiné aux femmes? «Oui, ça m'énerve un peu!» commente Coraline de Wurstemberger, viticultrice à Mont-sur-Rolle. «Pourquoi établir des catégories? Les femmes dégustent aussi bien que les hommes, elles ont même un palais plus délicat. La tendance s'inverse: les femmes boivent moins de vin doux aujourd'hui. Cela dit, toute initiative pour promouvoir la consommation du vin suisse est la bienvenue!» Pour Corinne Clavien, oenologue au Service de l'agriculture du canton du Valais, à Sion, «c'est bien d'habituer les jeunes au vin avec un produit plus sucré, et la bouteille est un bon moyen d'attirer le regard, il faut cibler pour accrocher. Je suis toutefois agacée par l'idée de produire un vin pour les femmes.»

Stéphanie Delarze, viticultrice à Aigle, vise aussi les jeunes. «C'est positif d'écouter les consommateurs. Proposer un vin moins alcoolisé pour ceux qui ne sont pas habitués à boire aussi. Mais l'idée de cibler les femmes me fait un peu rire, c'est réducteur.»

Caroline Goldschmid

Ton opinion