27.08.2020 à 08:11

ValaisLe violeur de prostituées condamné en deux temps

Un sadique, déjà en prison, a écopé d’une peine complémentaire pour des faits commis en France, il y a sept ans.

de
Christian Humbert
Les victimes ont subi insultes, coups et humiliations.

Les victimes ont subi insultes, coups et humiliations.

iStock / image prétexte

Un violeur de prostituées a été condamné mercredi à Sembrancher à 42 mois de prison pour des agressions commises en France en 2013. En 2016, ce Valaisan avait écopé de 10 ans de réclusion, peine ensuite réduite à 7 ans, pour des viols perpétrés en Suisse en 2014. Le trentenaire a ainsi été condamné deux fois pour des faits étalés sur deux ans. La raison en est simple: les Français ont mis du temps pour clore le dossier contre ce psychopathe. C’est donc en procédure simplifiée, pour une peine complémentaire négociée entre l’accusation et la défense, que son cas a été tranché.

Les viols français jugés en Valais sont analogues à ceux qui lui avaient valu sa première peine. Le célibataire avait contacté des prostituées pour des actes de domination. Au lieu de les payer, il les avait insultées, battues, séquestrées et forcées à des actes abjects. Ses victimes, entravées, étaient ainsi contraintes d’aboyer, de meugler ou de se masturber. Elles avaient porté plainte mais leur bourreau n’avait été détenu que cinq jours, en 2014, avant de rentrer en Suisse, où il avait récidivé.

Selon son avocate, le violeur suit un traitement psychiatrique et n’est désormais plus le même. «Il a compris qu’il a fait du mal et que l’on ne traite pas ainsi une femme. Il a reconnu les faits, qu’il avait niés par le passé. Ce n’est plus un pervers», assure Me Beatrice Pilloud.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!