Actualisé 23.01.2018 à 04:13

Equateur

Le virus H1N1 cause la mort de 22 personnes

Près de 500 cas de grippe H1N1 ont été détectés en Equateur, et 22 personnes sont mortes.

Une épidémie de grippe H1N1 a provoqué la mort de 22 personnes en Equateur, où près de 500 cas ont été recensés, a annoncé lundi le vice-ministre de la Santé, Carlos Duran. Entre le 19 novembre et le 20 janvier, «nous avons eu 23 décès dus au virus de type influenza, dont 22 provoqués par le H1N1», a déclaré le vice-ministre lors d'une conférence de presse.

L'autre décès a été provoqué par le virus H3N2, surnommé la «grippe australienne» en raison de sa provenance.

La province de Pichincha, autour de la capitale, Quito, a concentré 80% des cas.

Campagne de vaccination

Les autorités ont prévu de distribuer 3,9 millions de vaccins dans le pays, où 497 cas de H1N1 ont été recensés.

«Les vaccins répondent aux souches en circulation», dont celles de la grippe A (H1N1 et H3N2) et de la B, a indiqué la ministre de la Santé, Veronica Espinosa.

La partie andine de l'Équateur traverse un hiver rigoureux avec des températures basses et de fortes pluies, propices à l'épidémie.

Le virus H1N1 a été détecté pour la première fois en Equateur en 2009. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!