Italie: Le virus n’arrête pas Miriam, jeune danseuse de 8 ans
Publié

ItalieLe virus n’arrête pas Miriam, jeune danseuse de 8 ans

La petite fille danse depuis qu’elle a 5 ans. Sa salle de répétition étant fermée, elle s’entraîne dans la Galleria Umberto I de Naples. Elle a rapidement éveillé l’intérêt des professionnels.

par
20minutes

«D’abord je me désinfecte les mains, puis je mets les gants, comme ça je peux faire des roues. Une fois j’en ai compté cent…» Miriam, 8 ans, met de l’ambiance dans la Galleria Umberto I à Naples. Elle enchante les passants en réalisant des acrobaties sur le marbre du célèbre monument.

La petite ne peut malheureusement plus s’entraîner dans sa salle de danse habituelle. Coronavirus oblige, elle a été fermée. Elle profite donc du lieu, dont son père est l’un des gardiens, pour s’exercer.

«Des professeurs du San Carlo (ndlr: l’école de l’Opéra de Naples) l’ont aperçue, a raconté sa mère au quotidien La Repubblica. Ils m’ont demandé si on voulait faire un casting parce que la petite semble avoir beaucoup de talent. Mais l’école est trop chère. Nous n’avons qu’un seul salaire, celui de mon mari. Nous n’y serions pas arrivés financièrement.»

Miriam est à l’école primaire, mais ces derniers jours aussi le coronavirus a raccourci les jours de leçons. Elle a donc plus de temps pour s’entraîner. «Elle danse toute la journée, confesse sa maman. Elle le fait du matin au soir. Elle dansait aussi cet été sur la plage. Cela la rend folle de ne plus pouvoir se rendre dans la salle de danse

Ton opinion