Europe: Le virus Zika signalé dans plusieurs pays
Actualisé

EuropeLe virus Zika signalé dans plusieurs pays

Six pays au moins ont enregistré des cas sur leur sol, dont la Suisse.

C'est un moustique qui peut transmettre le virus Zika.

C'est un moustique qui peut transmettre le virus Zika.

photo: Keystone

Le virus Zika, transmis par les moustiques et qui touche depuis 2015 le continent américain, a été signalé dans plusieurs pays d'Europe dont la Suisse chez des personnes rentrant d'Amérique latine. Il est soupçonné de provoquer de graves malformations du foetus.

Présent selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans 21 des 55 pays en Amérique latine, le virus a été confirmé depuis une semaine dans au moins six pays européens : Royaume-uni, Italie, Pays-Bas, Portugal, Danemark et Suisse.

Aucune infection n'a été rapportée chez des femmes enceintes. Au Danemark, le virus a été décelé sur un jeune homme ayant voyagé en Amérique du Sud et centrale, a annoncé l'hôpital d'Aarhus (centre).

La Suisse a elle rapporté mercredi deux cas d'infection sur des personnes revenues d'Haïti et de Colombie. Aucune des deux n'était enceinte et il n'y a pas eu d'hospitalisation, a précisé l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Guyane en phase endémique

Ces derniers jours, les autorités sanitaires britanniques ont rapporté trois cas d'infection parmi des Britanniques ayant voyagé en Colombie, au Suriname et en Guyane. Aux Pays-Bas, dix cas ont été signalés.

Le Portugal a de son côté annoncé quatre contaminations de personnes rentrant du Brésil, mais dont l'état est jugé «favorable». En Italie, quatre cas ont été recensés en 2015. Tous, des voyageurs rentrant du Brésil, sont considérés comme guéris.

Aucun cas n'a été signalé en France métropolitaine, mais les autorités sanitaires françaises ont évoqué des cas autochtones (infection contractées sur place) dans les îles de Guadeloupe, Martinique et Saint-Martin notamment, dans les Caraïbes.

Le littoral de la Guyane Française (Amérique du sud), où 45 cas étaient «biologiquement confirmés, et 160 suspectés dont quatre femmes enceintes» est lui passé en phase épidémique du virus Zika.

600'000 cas prévus en Colombie

Plusieurs pays d'Amérique latine où il a pris des proportions endémiques sont allés jusqu'à recommander aux femmes de ne pas tomber enceintes.

La Colombie a d'ailleurs décrété mardi le premier niveau d'alerte mardi en raison du virus Zika. Cette mesure permet aux hôpitaux de se préparer à répondre à une expansion de cette maladie. Plus de 13'800 cas ont déjà été confirmés dans le pays.

La Colombie, deuxième pays le plus touché à ce jour après le Brésil, prévoit plus de 600'000 cas d'infection pour 2016. Plus au nord, le Costa Rica a détecté le premier cas sur son territoire.

Moustiques tigres

Comme la dengue et le chikungunya, Zika, qui tire son nom d'une forêt en Ouganda où il a été repéré pour la première fois en 1947, se transmet par piqûres de moustiques du genre Aedes aegypti et de moustiques tigres (Aedes albopictus).

La fièvre zika, dont le premier cas humain a été rapporté en 1968 selon l'OMS, ne se transmet pas directement de personne à personne mais via une piqûre de moustique.

Il n'existe pas de traitement curatif ni de vaccin, seulement des traitements des symptômes, à savoir des manifestations de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées.

Deux types de complications graves ont été décrites, des complications neurologiques et des malformations, notamment des microcéphalies, sur les foetus de femmes malades. Mais le lien causal direct entre virus et complications n'a pour le moment pas été établi. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion