Nicaragua: Le volcan Momotombo reprend son activité

Actualisé

NicaraguaLe volcan Momotombo reprend son activité

Aucune coulée de lave n'a été observée mais les autorités demandent à la population de rester aux aguets.

Le volcan Momotombo, qui s'est réveillé ce mois-ci après 110 ans de sommeil, a craché vendredi gaz et cendres, mais pas encore de lave, ont annoncé les autorités du Nicaragua.

L'activité du volcan, qui culmine à une altitude de 1297 m, a provoqué dans la matinée 19 tremblements de terre d'une magnitude se situant entre 1,5 et 3 sur l'échelle de Richter, a déclaré la porte-parole de la présidence, Rosario Murillo.

Le magma poursuit sa remontée vers la surface sans que de la lave ne s'écoule encore, a-t-elle expliqué. «Il est probable que le magma poursuive sa remontée vers la surface, et nous attendons des explosions de gaz et une sortie de la lave similaires à ce que nous avons observé ces dernières semaines», a-t-elle précisé.

Proche de la capitale

Début décembre, le cratère du volcan avait laissé échapper de petites quantités de lave, qui s'étaient écoulées lentement vers des régions très peu peuplées, ne représentant pas un danger immédiat.

Mais le Momotombo n'est situé qu'à une quarantaine de kilomètres à vol d'oiseau au nord-ouest de la capitale Managua. Les autorités demandent aux populations de la région de rester attentives aux consignes de sécurité qui pourraient évoluer.

Le Nicaragua abrite plusieurs volcans de l'arc volcanique de l'Amérique centrale. En septembre, l'activité du volcan Telica, l'un des plus actifs de ce pays de six millions d'habitants, avait déjà fait craindre aux autorités une éruption volcanique. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion