Annemasse (F): Le voleur se faisait passer pour un ouvrier du Ceva
Actualisé

Annemasse (F)Le voleur se faisait passer pour un ouvrier du Ceva

Un homme a prétexté un test de vibration pour occuper sa victime de 84 ans pendant qu'il dévalisait son appartement, lundi, à la frontière genevoise.

par
jcu
Le chantier de la liaison ferroviaire transfrontalière Ceva a inspiré un escroc en France voisine.

Le chantier de la liaison ferroviaire transfrontalière Ceva a inspiré un escroc en France voisine.

photo: Keystone

La police de la commune d'Annemasse, aux portes de Genève, recherche un homme qui aurait profité de la crédulité d'une retraitée. L'individu s'est présenté lundi, seul, au domicile de sa victime âgée de 84 ans, situé à Ambilly. Il affirmait venir dans le cadre des travaux de prolongement du tram genevois 12 et de la liaison transfrontalière Ceva. Le malfrat a demandé à l'octogénaire de poser une main sur sa baie vitrée afin de vérifier si le chantier causait des vibrations. Il en a profité pour visiter le logement pendant quinze minutes. Il a ainsi dérobé les bijoux de sa victime, occupée contre sa fenêtre.

La retraitée n'a toutefois pas obtempéré quand le voleur a prétexté l'usage d'un produit corrosif pour qu'elle enlève et lui donne les bijoux qu'elle portait sur elle. L'homme a quitté le logement après cela et est actuellement recherché. La police le décrit comme étant de type européen et âgé de 30 à 35 ans. (jcu/20 minutes)

Ton opinion