Le voleur se tire une balle en plein cœur
Actualisé

Le voleur se tire une balle en plein cœur

Une tentative de braquage d'un fourgon blindé s'est soldée hier matin par le décès de l'un des malfaiteurs. Acculé par la police, il s'est donné la mort en se tirant une balle dans le cœur.

Un de ses complices a été sérieusement blessé lors d'une fusillade avec les forces de l'ordre, sur la commune de Bonnefamille (Isère), à quelque 150 km de Genève. Les trois hommes, armés et masqués, avaient pris en otage vers 8 h 30 le conducteur d'un transport de fonds banalisé qui livrait l'agence bancaire de la Banque Populaire.

Alertée par des témoins, la gendarmerie avait pu rapidement repérer le véhicule des fuyards. Talonnés par les unités d'interception, les malfrats et leur otage percutaient accidentellement, à la hauteur de la commune de Bonnefamille, un véhicule de particulier venant en sens inverse. Les gendarmes profitaient de l'accident pour les encercler et les plaquer au sol littéralement avec le souffle de l'hélicoptère.

(ap)

Ton opinion