Kosovo: Le vote sur la présidence reporté à dimanche
Publié

KosovoLe vote sur la présidence reporté à dimanche

Faute d’atteindre le quorum nécessaire à cause du boycott de l’opposition et de la minorité serbe, le parlement kosovar, n’a pas pu tenir le vote sur la présidence.

Le mouvement de gauche Vetëvendosje, allié à Vjosa Osmani (photo), juriste de 38 ans, avait triomphé aux élections avec plus de 50% des voix. (Photo Armend NIMANI / AFP)

Le mouvement de gauche Vetëvendosje, allié à Vjosa Osmani (photo), juriste de 38 ans, avait triomphé aux élections avec plus de 50% des voix. (Photo Armend NIMANI / AFP)

AFP

Malgré sa large victoire aux législatives de février, le nouveau Premier ministre réformiste du Kosovo Albin Kurti n’a pas réussi à faire élire samedi soir sa candidate à la présidence et la séance au Parlement a été suspendue jusqu’au lendemain.

Le mouvement de gauche Vetëvendosje (VV) d’Albin Kurti, allié à Vjosa Osmani, juriste populaire de 38 ans, avait triomphé aux élections avec plus de 50% des voix, en promettant d’éradiquer la corruption dans le territoire pauvre miné par l’instabilité politique. Ce scrutin avait fini d’entériner la chute de la vieille garde des ex-commandants indépendantistes de la guerre contre les forces serbes (1998-99), qui avait dominé la vie politique pendant plus d’une décennie.

Le Parlement s’est réuni dans la soirée samedi pour se prononcer sur la candidature de Vjosa Osmani. Mais des parlementaires de l’opposition et de la minorité serbe ont boycotté la séance et le quorum nécessaire de 80 députés sur 120 pour valider l’élection n’a pas été réuni dans l’immédiat.

«En raison de l’absence de quorum, la session (…) se poursuivra demain, le 4 avril 2021 à 17 heures (16 heures en Suisse)», a annoncé le président du Parlement, Glauk Konjufca, après plusieurs heures d’impasse.

Un échec du vote précipiterait de nouvelles législatives anticipées dans le territoire de 1,8 million d’habitants, où le salaire moyen est de 554 francs environ et où les jeunes cherchent massivement leur salut dans l’émigration en Suisse ou en Allemagne.

Sixièmes législatives anticipées 2008

Seuls 79 élus étaient au rendez-vous pour participer au vote qui peut se dérouler sur un maximum de trois tours de scrutin. Le camp d’Albin Kurti dispose de 58 sièges et peut compter sur plusieurs députés issus des minorités.

Les partis de l’élite des anciens guérilleros comme le PKK ou l’AAK ont fait connaître depuis plusieurs jours leur intention de boycotter les opérations. Le sort de l’élection présidentielle est suspendu à l’attitude des députés de la LDK de centre droit, l’ancienne formation de Vjosa Osmani, dont certains ont manqué à l’appel.

En cas d’échec du vote, aux termes de la Constitution, le Parlement serait dissous et de nouvelles élections législatives devraient se tenir dans un délai de 45 jours. Le Kosovo connaîtrait alors ses sixièmes législatives anticipées depuis l’indépendance proclamée en 2008, toujours pas reconnue par Belgrade. En février, Vjosa Osmani avait recueilli sur son seul nom plus de 300’000 voix.

La professeur de droit a occupé quelques mois la présidence par intérim en remplacement de l’ancien chef de l’État Hashim Thaçi, inculpé pour crimes de guerre en novembre par la justice internationale.

Les ambassades occidentales ont prié les «partis politiques de jouer un rôle responsable» en «temps de pandémie et de défis économiques». Philip Kosnett, l’ambassadeur des États-Unis, grand allié du territoire, a demandé à «tous les députés d’assumer leurs responsabilités» et «d’assurer un quorum».

Les maux économiques et sociaux du Kosovo sont aggravés par le coronavirus qui menace des services de santé fragiles et a coûté la vie à 1900 personnes.

(AFP)

Ton opinion