Actualisé 23.03.2016 à 11:22

SociétéLe voyage en solitaire fait triper les jeunes

L'expédition en solo connaît un essor au niveau mondial, d'après
une nouvelle étude. Le sport, le trekking et le volontariat sont les principales motivations.

von
Emmanuel Coissy
Il y a aussi toujours plus de filles qui choisissent de partir toutes seules.

Il y a aussi toujours plus de filles qui choisissent de partir toutes seules.

photo: Kein Anbieter/Guiziou Franck

En 2015, 24% des voyageurs âgés de 18 à 35 ans sont partis tout seuls. En 2013, ils étaient 15%. L'augmentation est significative. Ces chiffres proviennent d'une nouvelle étude menée par Visa auprès de 14 000 personnes dans 25 pays. Elle a été relayée par le «New York Times». Sur la totalité des individus qui voyageaient pour la première fois de leur vie, 16% l'ont fait en solo en 2013, contre 37% en 2015. Le trend concerne donc les jeunes gens. En Asie du Sud-Est, 60% des femmes choisissent ce mode: 45% parce qu'elles aiment l'indépendance et que cela constitue un challenge, 32% parce que personne dans leur entourage n'a le temps ou l'argent pour les accompagner.

Première motivation: le sport

Les solitaires savent exactement où ils veulent aller: 69% n'envisagent pas d'autres destinations. En fait, ils sont mus par une passion. Les sports arrivent en tête (53% en cumulant ceux qui en pratiquent un et ceux qui sont spectateurs). Le trekking arrive ensuite (19%) et le volontariat pour une organisation à but non lucratif est troisième (11%). De fait, ils organisent eux-mêmes leur expédition un mois avant le départ. D'où l'augmentation du nombre de guides et d'offres ad hoc.

La Suisse ne fait pas partie des pays sondés par Visa. Ni l'Office fédéral de la statistique ni la Fédération suisse du voyage ne disposent de chiffres relatifs aux voyageurs solitaires. Un grand prestataire comme Hotelplan n'est pas non plus en mesure de les décompter parmi ses clients.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!