Grande-Bretagne: Le voyagiste Thomas Cook biffe 2500 emplois
Actualisé

Grande-BretagneLe voyagiste Thomas Cook biffe 2500 emplois

Le voyagiste britannique en difficulté Thomas Cook va supprimer quelque 2500 emplois au Royaume-Uni, dans le but de réduire ses coûts.

Le groupe, en plein plan de relance destiné à redresser son activité et ses comptes, prévoit aussi de fermer certaines agences.

«Nous devons à nos clients une entreprise efficace et assurer que, lorsqu'ils réservent leurs vacances avec nous, nos coûts administratifs soient aussi bas que possible», a expliqué mercredi Peter Fankhauser, directeur général pour l'Europe continentale et le Royaume-Uni. Thomas Cook emploie 15'500 personnes au Royaume-Uni et en République d'Irlande.

Les près de 2500 postes supprimés concerneront des fonctions administratives et des emplois en agences, dont un nombre non encore précisé doit fermer.

A deux doigts de la faillite

Le groupe, qui développe son offre sur internet, insiste toutefois sur le fait qu'il conservera une solide présence physique à travers ses agences après ces suppressions d'emplois. «Même après ces changements, nous disposerons toujours d'un des plus grands réseaux» dans le pays, a souligné M. Fankhauser.

Thomas Cook avait frôlé la faillite fin 2011, alors que les touristes désertaient les pays arabes comme l'Egypte ou la Tunisie, mais a depuis engagé un plan de redressement.

Le groupe a creusé sa perte à 585,9 millions de livres (près de 837 millions de francs au cours actuel) sur son exercice 2011/2012 achevé fin septembre, contre une perte de 520,7 millions un an plus tôt. (afp)

Ton opinion