Actualisé 27.01.2011 à 16:22

Interview

«Le WEF est incontournable»

André Kudelski, président de l'entreprise éponyme, a répondu à nos questions en marge du World Economic Forum de Davos.

de
atk
André Kudelski. - Photo: Keystone

André Kudelski. - Photo: Keystone

Monsieur Kudelski, le WEF est-il pour vous un évènement incontournable dans l'année?

Oui, définitivement, car c'est l'une des rares réunions où l'on perçoit de manière directe les tendances qui se dessinent dans l'agenda politique et économique pour l'année en cours et le moyen terme.

L'évènement est-il trop long, trop court? Pouvez-vous rencontrer toutes les personnes que vous souhaitez?

La durée est bien adaptée et, au cours des dernières années, le Forum a gagné en intensité.

Signez-vous des contrats lors de cet évènement? Combien? Plus qu'à d'autres moments de l'année?

Non, nous ne signons pas de contrats à Davos, mais c'est là que nous préparons les alliances et les contrats de demain.

Vous vous rendez au WEF depuis de nombreuses années maintenant. Pouvez-vous nous dire comment a évolué l'événement?

Il a gagné en importance dans un monde de plus en plus globalisé et interconnecté. Au cours des dernières années, les métiers de la communication et des médias, qui sont au centre de notre activité, focalisent l'attention dans le contexte de Davos.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!