Actualisé 02.01.2019 à 19:35

Hockey sur glaceLe Winter Classic a manqué d'émotion

Douze ans après le premier «Tatzenderby» - en référence aux griffes des Tigres et des Ours - entre Langnau et Berne au stade de Suisse, le «remake» de 2019 n'a pas tenu ses promesses.

de
Cyrill Pasche, Berne
1 / 9
Berne, son stade de football et sa patinoire.

Berne, son stade de football et sa patinoire.

Keystone
Une patinoire au milieu du Stade de Suisse pour le derby bernois.

Une patinoire au milieu du Stade de Suisse pour le derby bernois.

Keystone
L'entrée des joueurs dans le stade.

L'entrée des joueurs dans le stade.

Keystone

Douze ans après le premier «Tatzenderby» - en référence aux griffes des Tigres et des Ours - entre Langnau et Berne au stade de Suisse, le «remake» de 2019 n'a pas tenu ses promesses.

Si la première cuvée, à l'époque, avait au moins valu par son effet de nouveauté dans un environnement inhabituel pour un match de hockey sur glace, et si aussi, plus récemment, le Winter Classic de 2014 sous les étoiles du Stade de Genève entre Genève-Servette et le Lausanne HC avait été une réussite d'un point de vue événementiel, le match de mercredi dans la capitale n'a eu qu'un goût de réchauffé.

Visibilité médiocre

Peu d'ambiance (on pouvait s'y attendre) ni atmosphère particulière, une visibilité médiocre pour les spectateurs installés dans l'anneau inférieur du stade des Young Boys, et une affluence décevante avec seulement 20'672 spectateurs. Le club de Langnau, organisateur de la rencontre, empochera tout de même environ 100'000 francs de plus que pour un match à guichets fermés dans sa patinoire de l'Ilfis. Sur la glace, le duel cantonal a mis du temps avant de s'enflammer.

Les «pannes» du début de rencontre (un plexiglas endommagé et deux cages défectueuses qui ont dû être remplacées dans les cinq premières minutes de jeu) ainsi qu'un penalty retenu (30e) par le gardien des SCL Tigers, le Chaux-de-Fonnier Damiano Ciaccio, auront été les highlights des deux premiers tiers temps.

Le CP Berne a fait basculer le derby en début de troisième période. «Les 40 premières minutes n'ont pas été terribles, mais nous avons su rester patients. Jouer ce match a été une expérience sympa», a dit l'homme du match, l'attaquant du SCB Tristan Scherwey (deux passes décisives). Gaëtan Haas (42e, 0-1), Yannick Burren (43e, 0-2), Mark Arcobello (48e, 0-3) et Andrew Ebbett (60e, 1-4) ont fait la différence pour le SCB. Le seul but des Emmentalois a été marqué par Flurin Randegger (56e, 1-3).

Langnau – Berne 1-4 (0-0 0-0 1-4)

Stade de Suisse. 20'672 spectateurs. Arbitres: MM. Massy, Eichmann, Kaderli et Altmann.

Buts: 42e Haas (Scherwey/4 c 5!) 0-1, 43e Burren (Scherwey/ 4 c 4) 0-2, 48e Arcobello 0-3, 56e Randegger (DiDomenico) 1-3, 60e Ebbett (Haas/ cage vide, 5 c 6) 1-4.

Langnau:Ciaccio; Glauser, Leeger; Erni, Lardi; Cadoneau, Huguenin; Randegger; Elo, Gagnon, Dostoinov; DiDomenico, Gustafsson, Pesonen; Kuonen, P. Berger, Neukom; Rüegsegger, Diem, N. Berger; R. Gerber. Entraîneur: Ehlers.

Berne: Genoni; Burren, Almquist; Krueger, Blum; Andersson, B. Gerber; Kamerzin; Boychuk, Arcobello, Moser; Rüfenacht, Ebbett, Kämpf; Bieber, Haas, Scherwey; Sciaroni, Heim, A. Berger; Grassi. Entraîneur: Jalonen.

Pénalités: 2 x 2' contre Langnau, 1 x 2' contre Berne.

Notes: Langnau sans Blaser (blessé), Johansson, Kindschi ni Melnalksnis (surnuméraires). Berne sans Mursak, Untersander (blessés), Marti (surnuméraire), J. Gerber (Suisse M20) ni C. Gerber (Swiss League). Ciaccio retient un penalty de Haas (30e). But d'Andersson refusé (42e, cage déplacée). Temps mort demandé par Langnau (58'11). Langnau sort son gardien au profit d'un sixième joueur de champ (de 58'11 à 59'13).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!