Le yacht fantôme garde son mystère
Actualisé

Le yacht fantôme garde son mystère

Les familles de trois Australiens disparus en mer après la découverte de leur yacht à la dérive vont poursuivre les recherches.

Des recherches abandonnées dimanche par les secours.

La police a estimé que les disparus n'avaient aucune chance d'avoir survécu aussi longtemps dans l'eau, provoquant l'arrêt des recherches. Mais trois bateaux charters affrétés par la famille doivent partir lundi explorer les îles de la région, dans l'espoir que les marins y aient trouvé refuge à la nage, a indiqué Shane Webber, fils de James Tunstead, un des disparus.

Jeudi, le «KAZ II», un catamaran de douze mètres, a été retrouvé sans équipage à la dérive au nord-est de l'Australie, près de la Grande Barrière de corail. Ses moteurs tournaient et une table était dressée pour un repas.

Les trois hommes qui se trouvaient à bord - un homme de 56 ans et deux frères âgés de 69 et 63 ans - sont selon leurs proches des marins expérimentés et prudents, dont la disparition semble incompréhensible.

«Il ne laissait rien au hasard, tout était planifié», a déclaré Donna, la fille de Peter Tunstead, à la radio ABC. «Je ne sais vraiment pas ce qui a pu arriver. Je sais en revanche, dans mon coeur, et toute ma famille aussi, qu'ils sont vivants et qu'ils vont bien», a-t-elle ajouté.

Les hypothèses sur le destin de l'équipage se sont multipliées, de l'attaque par des pirates à la chute par dessus bord d'un des marins, ses compagnons tentant de lui porter secours en se jetant à l'eau. La police a écarté la thèse criminelle. L'expertise du bateau, hormis une voile déchirée, n'a livré aucun indice.

(ats)

Ton opinion