Le yaourt «cosmétique» perce le secret de la beauté
Actualisé

Le yaourt «cosmétique» perce le secret de la beauté

PARIS – Danone va lancer un yaourt qui peut embellir les femmes. Il est toutefois beaucoup plus calorifique qu'un yaourt classique.

Dès février, le yaourt Essensis sera commercialisé en France et en Espagne, puis en Belgique et en Italie. Les pots rose fuchsia de 110 g seront vendus 3 fr. 30 les quatre unités. Selon le groupe agroalimentaire Danone, il s'agit du premier yaourt «cosmétique» du monde. Sa composition (acides gras issus de l'huile de bourrache naturelle, antioxydants extraits du thé vert naturel, vitamine E et ferments probiotiques) posséderait des pouvoirs de beauté. Il devrait nourrir la peau de l'intérieur pour la rendre plus belle.

Le fabricant a réalisé deux études cliniques en interne. L'une a confirmé, selon Danone, que les nutriments initiaux se retrouvaient dans le sang de ceux qui avaient ingéré le produit. L'autre aurait prouvé que la peau retenait mieux l'eau, à hauteur de 15% au bout de six semaines et de 25% au bout de dix-huit semaines après l'ingestion du nouvel aliment. Cela à condition de manger deux pots par jour et d'accepter les 101 calories de chaque portion (au lieu des 60 calories du yaourt nature). Selon Le Monde, Danone déposera courant 2007 ses preuves cliniques auprès de la future agence européenne prévue par la directive sur les allégations santé.

Danone souhaite garder secrète sa recette. Comme pour l'Actimel, succès planétaire il y a dix ans, Danone met les moyens pour promouvoir les aliments qui soignent. Ces produits répondent à des attentes, mais leur efficacité est encore trop rarement scientifiquement avérée. C'est le cas des guimauves au collagène du japonais Eiwa, censées rendre les lèvres encore plus pulpeuses.

(gim)

Ton opinion