Vaud: Leclanché accuse des ventes en repli de 13,5%
Actualisé

VaudLeclanché accuse des ventes en repli de 13,5%

Au premier semestre, la société vaudoise accuse des ventes en repli de 13,5%. Les besoins de financement à moyen terme de Leclanché devraient tout de même être assurés.

Le fabricant de cellules lithium-ion a signé un contrat de prêt convertible de 17 millions de francs avec l'américain Precept Fund Management. Le chiffre d'affaires non audité pour les six premiers mois s'élève à 7,3 millions de francs, contre 8,43 millions pour la même période de 2012, a indiqué mardi Leclanché dans un communiqué. Quant à la perte d'exploitation (EBITDA), elle devrait être inférieure à 5,5 millions, alors qu'elle était de 4,45 millions au premier semestre de l'année passée.

Pour l'ensemble de l'année, et à condition de poursuivre son plan de redressement, la société prévoit une perte d'exploitation inférieure à 10 millions, contre 12,9 millions en 2012. Leclanché s'attend à atteindre le seuil de rentabilité en 2015.

L'entreprise vaudoise note par ailleurs avoir conclu un accord avec Precept Fund Management pour un prêt convertible garanti de premier rang arrivant à échéance en juin 2016. Pour mémoire, le prêt-relais accordé par le fonds Bruellan est en bout de course.

La maturité de ce prêt-relais annoncé en novembre 2012 a pu être prolongée jusqu'à la finalisation du contrat entre Leclanché et Precept ou au plus tard le 30 septembre. Le solde de 6,8 millions de francs sera ensuite converti en actions. (ats)

Ton opinion