Enes Kucevic
Publié

Leçon de durabilité de luxe avec la Rolls-Royce Ghost

À première vue, la nouvelle Rolls-Royce Ghost n’a pas vraiment l’air écologique. Mais en raison de leur longue durée de vie, les berlines de luxe britanniques matérialisent la durabilité.

par
Michael Baumann
10.1.2021

Respect de l’environnement et durabilité sont les mots-clés qui préoccupent actuellement le plus le monde de l’automobile. Il ne reste pratiquement plus un seul constructeur qui ne propose pas de modèles électriques ou du moins des véhicules hybrides. Une voiture comme la Rolls-Royce Ghost deuxième génération fait pour ainsi dire figure d’anachronisme, alors qu’elle est le plus petit modèle des Britanniques.

Un moteur biturbo douze cylindres de 6,75 litres et d’une puissance de 571 ch, un poids à vide d’environ 2,5 tonnes et une consommation moyenne de 15,2 litres parlent d’eux-mêmes. Mais une Rolls-Royce Ghost a d’autres valeurs de durabilité: la longévité et la qualité. En règle générale, une Rolls-Royce est un investissement à moyen et long termes dans la mobilité personnelle. «75% de tous les véhicules que nous avons construits sont toujours en état de marche et en circulation», affirme le directeur de Rolls-Royce Torsten Müller-Ötvös.

Rien ne coince, ni de vibre

Les Britanniques construisent des véhicules de très haute qualité et cela se paie. Pour une Ghost de deuxième génération, il faut compter au minimum 250’000 euros net, mais à ce prix-là, on a droit aux plus beaux matériaux et à la meilleure finition. Rien ne coince, ni vibre, la qualité se ressent et se sent. Rolls-Royce accorde une attention toute particulière à l’aménagement de l’habitacle. Lorsqu’on prend place à l’arrière et qu’on ferme la portière avec ouverture vers l’arrière par simple pression d’un bouton, on observe un grand calme. On ne perçoit aucun bruit, que ce soit à travers les vitres ou par la carrosserie en aluminium. Et on distingue à peine le bruit du puissant moteur.

Avec une longueur de 5m55, la Ghost est le plus petit véhicule proposé par les Britanniques.

Avec une longueur de 5m55, la Ghost est le plus petit véhicule proposé par les Britanniques.

Enes Kucevic
La petite statuette «Spirit of Ecstasy» orne également le sommet de la calandre de la Rolls-Royce Ghost deuxième génération.

La petite statuette «Spirit of Ecstasy» orne également le sommet de la calandre de la Rolls-Royce Ghost deuxième génération.

Enes Kucevic
Les étoiles ne mentent pas: la Ghost évoluent dans ses propres sphères.

Les étoiles ne mentent pas: la Ghost évoluent dans ses propres sphères.

Rolls-Royce

Une sensation de voler sur la terre ferme

Vue de l’extérieur, la Rolls-Royce Ghost passe relativement inaperçue et est plutôt sobre, malgré sa taille. La transmission et la direction intégrales, un nouveau système de suspension, ainsi que le puissant couple de 850 Nm, associés aux divers systèmes d’assistance, contribuent à une conduite de la Ghost en toute sérénité. Au volant, son poids d’environ 2,5 tonnes ne se fait absolument pas sentir. Pour une fois, les Britanniques font trêve de modestie: on parle de «sensation de voler sur la terre ferme» et de «tapis volant». En somme, la filiale de BMW a conçu, avec la nouvelle Ghost, la voiture la plus évoluée de l’histoire du constructeur. Pas étonnant, après tout, elle a été créée quasiment pour l’éternité.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!