Actualisé 04.02.2019 à 10:17

Carnet noir

Légende du saut à skis, Nykänen meurt à 55 ans

Le Finlandais, quadruple champion olympique et sextuple champion du monde, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi des suites d'une longue maladie.

de
duf

Le ministère finlandais de la formation et de la culture a annoncé lundi la mort de Matti Nykänen. L'ancienne légende du saut à skis était malade depuis longtemps, selon le chef de la fédération finlandaise de ski, Mika Kulmala, interrogé par l'agence allemande DPA. Sauteur d'exception, Nykänen est l'unique champion à avoir remporté les cinq compétitions majeures de sa discipline. Il avait remporté quatre titres olympiques, en plus d'une médaille d'argent, entre les Jeux de Sarajevo 1984 et ceux de Calgary en 1988. Le Finlandais disparu prématurément à l'âge de 55 ans est d'ailleurs l'unique sauteur à avoir décroché l'or olympique dans les trois catégories (petit tremplin, grand tremplin et épreuve par équipes) lors des mêmes JO, lors des joutes organisées dans l'Alberta. L'homme-oiseau avait également remporté quatre fois le classement général de la Coupe du monde (76 podiums, dont 46 victoires, sur le circuit), en plus d'amasser 11 médailles aux championnats du monde, dont 6 d'or, et de gagner deux fois la Tournée des Quatre-Tremplins (1983 et 1988). Matti Nykänen a également régulièrement défrayé la chronique en dehors de sa carrière exceptionnelle d'athlète. Régulièrement en proie à des problèmes d'alcool, il avait également passé plusieurs mois en prison pour avoir poignardé une personne de son entourage, puis pour une tentative de meurtre sur sa femme. Sa bibliographie, parue en 2003, portait le titre évocateur de «Salutations de l'enfer». Le natif de Jyväskylä avait aussi mené une carrière de chanteur.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!