Dépenses publicitaires: Léger frein dans la chute pour mars
Actualisé

Dépenses publicitairesLéger frein dans la chute pour mars

Après les plongeons de janvier et février, la chute des dépenses publicitaires a ralenti en mars en Suisse.

Celles-ci ont fléchi de 3% en l'espace d'un an à 342 millions de francs. Au cours des deux premiers mois de 2009, elles avaient diminué de 9,5 et 8,9% respectivement.

Les dépenses en publicité pour le tabac (-78,4%), l'électronique de divertissement (-23,5%) et le matériel informatique (-20,9%) ont poursuivi leur fort repli, relève mardi l'institut Media Focus. En revanche, l'industrie horlogère a multiplié les annonces, avec un bond des dépenses 35%. Toutefois, l'envol pourrait être lié au fait que la foire Baselword s'est déroulée cette année sur le mois sous revue et non en avril comme en 2008.

Les dépenses pour les publicités concernant des voitures se sont nettement reprises, affichant une hausse de 13,4%. En janvier et février, elles avaient encore nettement diminué.

A l'exception d'internet, de la radio et du télétexte, tous les groupes de vecteurs publicitaires ont vu leurs recettes baisser. Selon Media Focus, les trois premiers secteurs ont présenté une augmentation à deux chiffres au cours du premier trimestre.

(ats)

Ton opinion