Fribourg: «L’Eglise est prise en otage par des extrémistes de gauche»
Publié

Fribourg«L’Eglise est prise en otage par des extrémistes de gauche»

Un candidat UDC fustige la campagne de carême devenue, selon lui, une campagne électorale en faveur de l’écologie militante. L’Eglise tempère ces accusations dans «La Liberté»

«Moins de consommation de viande. Plus de forêt tropicale.» La campagne d’Action de carême est fustigée par un candidat UDC, croyant et fils de boucher.

«Moins de consommation de viande. Plus de forêt tropicale.» La campagne d’Action de carême est fustigée par un candidat UDC, croyant et fils de boucher.

DR

Manger moins de viande, se déplacer à vélo, préparer des recettes véganes, voter pour des partis qui s’engagent en faveur du climat. Ces appels de l’œuvre d’entraide catholique Action de carême en faveur de l’écologie militante a fortement déplu à David Papaux, un candidat UDC à la commune de Fribourg.

L’homme s’est exprimé dans «La Liberté», en tant que catholique pratiquant mécontent de cette immiscion du spirituel dans le temporel. Selon lui, «l’Eglise est prise en otage par des extrémistes de gauche et de nombreux croyants pondérés pourraient remettre en cause leur soutien». Fils de boucher, le candidat UDC indique que «la Bible est tout sauf végane».

Charles Morerod assume son intérêt pour l’écologie. «J’ai toujours tenu à la préservation de l’environnement et ce n’est pas parce que je suis évêque que je vais cesser de m’y intéresser… Si on attend tout des instances internationales et que personne ne fait d’effort, rien ne changera. Chacun doit s’interroger un peu», a-t-il réagi. «Penser à ceux qui viendront après nous est une forme d’amour du prochain», a ajouté l’évêque dans «La Liberté».

(apn)

Ton opinion

161 commentaires