Actualisé 21.10.2015 à 12:19

Jouets

Lego craint des ruptures de stock avant Noël

La société danoise est débordée après un premier semestre qui a dépassé toutes ses prévisions.

Lego a prévenu mercredi qu'il craignait des ruptures de stock en Europe avant Noël. La demande a dépassé toutes ses attentes. «Quand nous recevrons de nouvelles commandes, nous serons confrontés à des difficultés sur certains marchés en Europe à satisfaire tous les magasins», a déclaré à l'AFP un porte-parole du fabricant danois, Roar Rude Trangbaek. «Cela vient après un premier semestre 2015 où nous avons vraiment dépassé nos prévisions sur l'évolution des ventes», a-t-il ajouté.

Il n'a précisé ni les produits qui risquent de manquer, ni les pays qui ont le plus de probabilité d'être touchés par le problème. Les fêtes de fin d'année sont la période cruciale de Lego qui doit encore à cette époque réaliser 60 % de ses ventes aux consommateurs, selon le porte-parole. A moyen terme, le groupe espère satisfaire la hausse de la demande en investissant «considérablement dans les usines au Mexique, en Hongrie et au Danemark» d'ici à 2022.

Milliers de personnes prévues

«Nous anticipons d'accueillir des milliers de salariés nouveaux au sein du groupe à mesure que nous étendrons notre présence mondiale», a rappelé le directeur financier John Goodwin dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires du premier semestre avait bondi de 23 % à 14,1 milliards de couronnes danoises (environ 2,05 milliards de francs), ce qui en faisait le numéro un mondial du jouet.

Et Lego, qui est toujours la propriété de la famille de celui qui l'a lancé dans les années 1930, est aussi beaucoup plus rentable que ses rivaux. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!