Projet: Lego passe des blocs de construction aux jeux en ligne
Actualisé

ProjetLego passe des blocs de construction aux jeux en ligne

Le fabricant de jouets Lego passe à l'ère internet, avec un projet de jeu de rôle en ligne qui devrait sortir à la fin de l'année.

Pour décrire le jeu «Lego Universe», le producteur Chris Sherland, du sous-traitant NetDevil, demande d'imaginer «World of Warcraft, Second Life et Club Penguin mis tous ensemble».

Ce jeu, sur système PC, reprend beaucoup d'éléments familiers aux enfants - et leurs parents - habitués aux briques imbriquées qui ont fait la fortune du groupe danois.

«Lego Universe est le premier jeu collectif fondé sur la thématique de jeu Lego», a expliqué M. Sherland à l'AFP au grand salon de l'électronique de Las Vegas (ouest des Etats-Unois). «Il y a donc une dimension sociale vraiment bien sécurisée pour les enfants, et de bons contrôles parentaux».

L'aventure se déroule «dans un monde exploratoire en 3D très ouvert». L'histoire à la base du jeu est qu'«il existe une force du mal qui a corrompu la plus pure source d'imagination au monde (...) Dans Lego Universe, tout le monde a sa propre planète, son propre fragment d'univers, et tous s'allient pour combattre cette force».

Lego Universe permettra aussi aux joueurs de lancer leur propre jeu sur leur planète et d'inviter des amis à venir y jouer avec eux.

Les briques traditionnelles de Lego deviennent un butin: «on les prend pour construire ce qu'on veut: tout ce qu'on peut construire dans la vraie vie on peut le construire dans Lego Universe».

«On construit, brique par brique, avec un talent créatif sans limite: c'est du super Lego», explique M. Shetland - d'autant que dans le monde réel, tout ce qu'on trouvera dans le jeu pourra être commandé, et livré par Lego avec une notice de montage.

Lego s'était déjà mis aux jeux vidéos avec des aventures basées sur la Guerre des Etoiles, Indiana Jones et Batman, mais on ne pouvait y jouer qu'à deux, alors que dans Lego Universe «des milliers d'internautes peuvent jouer en même temps». (afp)

Ton opinion