Actualisé 29.12.2008 à 11:28

Combats à Gaza

Leïla Chahid redoute une "explosion de violence" contre Israël

La déléguée générale palestinienne auprès de l'Union Européenne, Leïla Chahid, a dit lundi redouter "une explosion de violence" contre Israël.

Leïla Chahid a de nouveau accusé de "crime de guerre" à Gaza où des raids israéliens contre le Hamas ont fait plus de 300 morts.

"Je redoute une explosion de violence qui ne se limitera pas aux frontières de la Palestine parce qu'on ne peut impunément faire ce qu'Israël fait", a affirmé Leïla Chahid à la radio RTL.

"Parce que lorsqu'on n'est pas protégé par le droit, comme les Palestiniens ne le sont pas depuis maintenant 41 ans, on ouvre la porte à la violence prise comme moyen de restaurer un rapport de force", a-t-elle poursuivi.

Selon elle, "il y aura des réactions de la population dans le monde entier, en tous cas de celle qui est solidaire".

Elle a de nouveau dénoncé "la complicité" et "le silence" de la communauté internationale face aux raids israéliens sur Gaza contre le mouvement islamiste Hamas contrôlant ce territoire depuis juin 2007, qui ont fait plus de 300 morts.

"On ne peut pas en tant que communauté internationale faire le silence sur un crime de guerre comme celui-là sans en payer les conséquences", a-t-elle ajouté.

"Je crois qu'il y a une complicité internationale. Bien sûr que l'Union européenne a les moyens" de faire cesser ces opérations, a estimé Mme Chahid, affirmant que l'UE aurait dû "repousser le statut de partenariat avec Israël".

L'UE a décidé le 8 décembre de renforcer sa coopération avec Israël, dans le cadre d'un accord UE-Israël qui devrait être adopté en avril 2009.

Selon la responsable palestinienne, "ce qui vient de se passer est avant tout une manière de saboter ce que le président (américain Barack) Obama aurait pu faire" pour la paix au Proche-Orient.

"Son silence est éloquent car il sait très bien que c'est contre toute tentative de restauration de dialogue que cette opération a lieu", a-t-elle poursuivi.

Le président américain élu Barack Obama est "déterminé" à oeuvrer pour la paix au Proche Orient, a indiqué un de ses proches conseillers dimanche, après l'une des journées les plus meurtrières en 60 ans de conflit israélo-palestinien.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!