Léman Bleu: la Ville ne fait pas recours
Actualisé

Léman Bleu: la Ville ne fait pas recours

Les investissements de la Ville dans la télévision ont subi un coup d'arrêt.

Le Conseil administratif a demandé à Léman Bleu d'accepter la décision de Berne, qui empêche les autorités d'être majoritaires au sein de la chaîne. Autrement dit, les actions détenues par Cablecom (8,26%) ne peuvent être vendues ni à la Ville ni à Naxoo, société publique actionnaire de la chaîne.

A qui vont-elles l'être, si Cablecom est toujours vendeur? «MM. Hersant et Barbier-Muller pourraient être disposés à les acheter», dit Philippe Lathion, président de la chaîne, pour qui ces 8% «ne sont pas stratégiques, car ils ne suffisent pas à faire basculer une majorité».

Edipresse suit officiellement la situation. Le Conseil municipal peut encore contredire l'exécutif, mercredi, lors de sa prochaine séance.

Ton opinion