Football - L’énorme colère du président de Toulouse
Publié

FootballL’énorme colère du président de Toulouse

Damien Comolli n’a pas digéré que son équipe manque la promotion en Ligue 1 sur le fil. Il l’a fait savoir à l’arbitre.

par
Sport-Center
L’arbitre Benoît Bastien a aussi eu droit aux plaintes de Patrice Garande, l’entraîneur de Toulouse.

L’arbitre Benoît Bastien a aussi eu droit aux plaintes de Patrice Garande, l’entraîneur de Toulouse.

AFP

Être arbitre, ce n’est jamais une sinécure. Le métier est difficile sur le terrain, mais il l’est aussi en dehors. Surtout dans des matches à enjeu. Dimanche, Toulouse n’est pas passé loin d’obtenir sa promotion en Ligue 1, après le barrage de promotion-relégation contre Nantes. Les Occitans, qui avaient perdu 2-1 à l’aller à domicile, l’ont emporté 1-0 lors du retour à l’extérieur. Pas suffisant toutefois pour espérer revenir dans l’élite.

Pour Damien Comolli, le président du TFC, le coupable est tout trouvé: Benoît Bastien, l’arbitre de la deuxième manche. Il l’a en tout cas clairement fait comprendre, en s’adressant directement au directeur de jeu une fois la partie terminée. «Vous nous avez volé la montée», a ainsi lancé un Comolli énervé, comme l’ont révélé des images enregistrées par Canal +.

Comolli, qui a travaillé pour Arsenal, Liverpool ou Tottenham par le passé, reprochait notamment au trio arbitral d’avoir oublié une main nantaise dans la surface en fin de match. Colère justifiée?

Ton opinion

19 commentaires