Concert à Genève: Léo Tardin et son Grand Pianoramax font vibrer les Alpes
Actualisé

Concert à GenèveLéo Tardin et son Grand Pianoramax font vibrer les Alpes

Vendredi soir, Léo Tardin a fait salle comble au Sud-des-Alpes de l'AMR.

par
Juan-Carlos Hernandez

Le pianiste genevois a donné un concert que les heureux spectateurs auront du mal à oublier, tant sa musique, du jazz funk electro-acoustique teint de spoken words, était imaginative et vibrante.

Installé depuis une dizaine d'années à New York, Léo Tardin est un pur produit de l'AMR. Il fait tourner depuis quatre ans son projet Grand Pianoramax dans le monde entier. Son concept est simple et diaboliquement efficace.

Au duo formé par le talentueux et sensible Léo – penché sur ses multiples claviers (piano classique, Minimoog et Fender Rhodes) – et le batteur Dominik Burkhalter vient s'ajouter la rappeuse Celena Glenn. Cette lady poétique, malicieuse et inspirée vient directement de Brooklyn.

Avec cette formule bien rodée, Grand Pianoramax nous transporte sur les trottoirs de New York avec tendresse, fureur et un génie musical qui fait déjà référence.

Ton opinion