Actualisé 13.01.2019 à 21:57

Football

Les 400 coups de Lionel Messi en Liga espagnole

L'Argentin passe un nouveau cap dans le championnat espagnol. Victoires pour le Barça, l'Atletico et le Real Madrid.

Sur le 2-0 pour Barcelone face à Eibar, Messi a inscrit son 400e but en Liga.

Sur le 2-0 pour Barcelone face à Eibar, Messi a inscrit son 400e but en Liga.

AFP

A l'occasion de la victoire dimanche de Barcelone sur Eibar 3-0, Lionel Messi a inscrit son 400e but en Championnat d'Espagne. A la 35e minute, il a transformé une frappe du gauche sur un service de Luis Suarez. L'Argentin a marqué près d'un but par match en 435 rencontres de Liga (0,92), un incroyable bilan. «Ce sont des chiffres stratosphériques», l'a félicité Ernesto Valverde au micro de «beIN Sports Espagne». «Il est d'une autre galaxie.» Cette saison Messi en est à 17 buts

L'entraîneur du FC Barcelone en a remis une couche en conférence de presse: «400 buts, c'est monstrueux. C'est facile à dire mais il faut les marquer, les uns après les autres, c'est un travail de longue haleine. Messi est un joueur extraordinaire parce que ce n'est pas seulement un buteur. Il y a aussi tout ce qu'il crée autour de lui.»

Luis Suarez a pour sa part marqué deux fois (19e, 59e) face à Eibar et talonne Lionel Messi au classement des buteurs avec 14 réussites, contre 17 pour l'Argentin, qui est bien évidemment le meilleur marqueur absolu de l'histoire de la Liga.

Griezmann sauve l'Atlético Madrid

Cette saison, Griezmann, lui, compte 9 buts en Liga mais il vient de frapper six fois en cinq journées: il a inscrit dimanche l'unique but de la victoire de l'Atlético Madrid contre Levante sur un penalty controversé obtenu pour une main adverse dans la surface.

Avec ce succès, les «Colchoneros» consolident leur deuxième place (38 points) derrière l'intouchable Barcelone (43 points). Car dans le même temps, Séville (33 points) s'est incliné 2-0 en déplacement à Bilbao.

Le Real respire mieux

Un coup franc providentiel de Dani Ceballos a permis au Real Madrid de s'imposer dans la douleur face au Betis Séville (2-1) pour remonter à la quatrième place du championnat d'Espagne, dimanche pour la 19e journée, allégeant la pression autour de l'entraîneur Santiago Solari.

Privé de Gareth Bale, Toni Kroos ou Thibaut Courtois au stade Benito-Villamarin, le Real a aussi perdu Karim Benzema, blessé à l'auriculaire de la main droite (45e+1) et remplacé à la pause. Ceballos a pris ses responsabilités face à son ancien club, sur un coup franc parfaitement enroulé (88e) pour arracher la victoire.

C'est le premier succès madrilène en Liga depuis le 15 décembre dernier. Au classement, le Real (4e, 33 pts) double le Deportivo Alavés (5e, 32 pts) et achève la phase aller de la Liga à dix longueurs du leader Barcelone (1er, 43 pts) mais parmi les quatre premières places qualificatives pour la Ligue des champions.

(nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!