Zurich: «Les abeilles colonisent la ville» et... vident la piscine
Actualisé

Zurich«Les abeilles colonisent la ville» et... vident la piscine

Devoir renoncer à une après-midi au bord de l'eau s'avère de plus en plus fréquent. En effet, nombreux sont les pompiers ou encore les apiculteurs qui doivent venir à bout des abeilles présentes dans les villes.

par
20 minutes/vsm

En ce début d'été, la baignade dans une piscine à Zurich s'est soudainement arrêtée. «Un énorme nuage noir se formait au-dessus de nos têtes. Au début, nous pensions que c'était un essaim de moustiques jusqu'à ce que nous réalisions qu'il s'agissait d'abeilles», explique un lecteur.

Le maître-nageur a demandé aux parents et aux enfants de quitter les lieux sur le champ. «Certains n'ont pas eu le temps de s'habiller et ont donc dû attendre que les apiculteurs aient capturé la colonie d'abeilles», explique le lecteur. Après environ deux heures, le dérangement était terminé.

Apiculture urbaine à la mode

On capture de plus en plus d'abeilles dans des villes comme Zurich. Non seulement dans des piscines, mais aussi par exemple sur des vélos ou même des feux de circulation. «Elles colonisent la ville», explique Martin Schwegler de Bee Switzerland dans la «NZZ» du 8 juillet.

1 / 8
Un essaim d'abeilles a fait sensation au Badi Heuried à Zurich début juin. Une partie de la zone a été évacuée.

Un essaim d'abeilles a fait sensation au Badi Heuried à Zurich début juin. Une partie de la zone a été évacuée.

DR
«Au début, nous pensions que cétait un essaim de moustiques jusquà ce que nous réalisions quil sagissait dabeilles», explique un lecteur.

«Au début, nous pensions que cétait un essaim de moustiques jusquà ce que nous réalisions quil sagissait dabeilles», explique un lecteur.

DR
Les apiculteurs ont réussi à capturer les abeilles. Après environ deux heures, le cauchemar était terminé.

Les apiculteurs ont réussi à capturer les abeilles. Après environ deux heures, le cauchemar était terminé.

DR
L'importance de célébrer les abeilles

Depuis 2018, le 20 mai est devenu la journée mondiale des abeilles. Depuis des siècles, ces dernières procurent des bienfaits à la population, aux plantes et à la planète.

L'apiculture a tellement augmenté dans l'espace urbain, que les citadins devront s'habituer à ce genre de désagréments. Cependant, les insectes ne sont pas agressifs et les attaques sont extrêmement rares, selon l'expert de l'association des apiculteurs de Suisse allemande.

Tout commence avec un documentaire

Renforcé par le battage publicitaire du documentaire «More than Honey» (ndlr: «Des abeilles et des hommes» en français), paru en 2012 dans les cinémas, nombreux sont les citadins qui ont voulu avoir un «bout de nature» sur leur balcon.

Même les entreprises et les hôtels se servent de l'abeille pour faire leur propre promotion. Certaines sociétés ont d'ailleurs fait l'acquisition de colonies d'abeilles pour attirer l'attention sur des questions telles que la biodiversité, l'environnement et la durabilité.

L'apiculture urbaine n'est pas une mauvaise idée, précise Martin Schwegler. Cependant, de nombreux nouveaux apiculteurs sont inexpérimentés et il arrive que des colonies d'abeilles se retrouvent ensuite là où elles ne devraient pas être.

Ton opinion