Shopping malin - Les achats intelligents aident l’environnement
Publié

Shopping malinLes achats intelligents aident l’environnement

Une étude montre que le Covid-19 a conduit à des achats plus conscients chez de nombreux consommateurs. Le nombre de magasins proposant des produits durables est également en augmentation.

par
Jan Graber
La pandémie de coronavirus n’est pas l’unique raison pour laquelle les achats en ligne gagnent en popularité.

La pandémie de coronavirus n’est pas l’unique raison pour laquelle les achats en ligne gagnent en popularité.

Getty Images

Lorsque la pandémie de coronavirus avait mis temporairement fin aux achats dans les commerces de rue l’année dernière, les boutiques en ligne ont cartonné. En Suisse, le commerce en ligne a connu une croissance de plus de 27% en 2020, selon l’Association de Commerce.swiss. En 2020, les Suisses ont dépensé environ 13 milliards de francs pour des achats effectués en un clic de souris.

Mais faire ses courses a aussi un impact sur l’environnement: non seulement les ordinateurs, les tablettes et le fonctionnement des boutiques en ligne consomment de l’électricité, mais les marchandises doivent également être transportées en grandes quantités des magasins aux consommateurs. En outre, les produits fabriqués de façon nuisible pour l’environnement ou de manière inhumaine, avec les salaires les plus bas possibles, rongent également la conscience écologique.

Une sélection croissante de magasins durables

Cependant, il y a longtemps qu’il n’y a plus que les écolos et les LOHAS («Lifestyle of Health and Sustainability», ou «modes de vie pour la santé et la durabilité») qui font des achats respectueux de l’environnement. Selon une étude de l’Institut de recherche Capgemini, la crise du Covid-19 a conduit 79% des acheteurs à se remettre en question. Ces derniers mettent davantage l’accent sur la responsabilité sociale et le respect de l’environnement. 67% ont pris conscience de la rareté des ressources naturelles. Plus de la moitié des 7500 participants à l’étude étaient prêts à opter pour des marques moins connues si elles étaient plus durables. Une évolution que les détaillants en ligne tels que Brack.ch remarquent également: «Nous sentons clairement que le besoin de s’informer sur la durabilité, l’équité et les aspects sociaux des produits, ainsi que sur leur transport et leur élimination, est devenu plus fort, répond le détaillant en ligne lorsqu’on lui pose la question. Dans certains secteurs, on vend de plus en plus de produits durables, locaux et équitables. Toutefois, des aspects tels que la disponibilité et le prix restent importants dans la décision d’achat.»

La compensation climatique n’est pas toujours apparente

Les acheteurs soucieux de l’environnement trouvent désormais un large éventail de fournisseurs et d’options sur le web. Alors que certains commerces en ligne transportent les marchandises de manière neutre pour le climat sans frais supplémentaires, d’autres demandent un petit supplément pour cela. Malheureusement, la compensation climatique automatique n’est souvent pas apparente au premier coup d’œil. Si vous voulez dormir encore mieux, regardez de plus près lorsque vous choisissez un produit. Les labels tels que «bio» ou «commerce équitable» sont de bons repères. Le site labelinfo.ch fournit une quantité d’informations utiles sur les labels de durabilité dans tous les domaines de la vie. Avec l’augmentation du nombre de magasins proposant des produits durables, les shop finders tels que faircustomer.ch, nachhaltigleben.ch (disponible uniquement en allemand) ou green-list.ch (Suisse romande) gagnent en importance. Des sites tels que savefood.ch et foodwaste.ch sont également consacrés à l’utilisation consciente de la nourriture. Une petite sélection de magasins durables est répertoriée dans l’encadré.

Conclusion: le bilan carbone des achats en ligne n’est pas neutre, mais celui-ci peut être réduit par une sélection consciente des produits et des détaillants. Seuls ceux qui n’achètent rien ne laissent aucune empreinte écologique.

Neuf boutiques en ligne proposant des articles durables

RRREVOLVE (Suisse alémanique): produits durables et équitables, principalement dans le domaine de la mode, mais aussi un grand choix d’articles ménagers et de cadeaux.

Negozio Leggero (italien, allemand, anglais, français): entreprise italienne basée à Lugano. Nourriture, produits de nettoyage, livres et plus encore. Travaille avec l’institut de recherche italien Ecologos.

Circle Shop (Suisse alémanique): grand choix de mode pour hommes et femmes, d’accessoires, de bijoux, d’appareils électroniques, d’articles de jardinage et bien d’autres choses encore – l’essentiel étant de réduire au maximum l’empreinte écologique et sociale.

Green-shop.ch (allemand et français): du pur bio, qu’il s’agisse d’aliments, de produits ménagers, de cosmétiques et bien plus encore.

Changemaker.ch (Suisse alémanique): des oreillers aux bougies, en passant par les produits de cuisine, les jouets pour enfants et le café, la boutique dit allier éthique et esthétique.

Ecolabo.ch (anglais): boutique en ligne fondée par deux étudiantes à Genève. L’accent est mis sur les produits de mode et de beauté pour les femmes. Également des articles ménagers, des accessoires pour la maison, de la nourriture et plus encore.

Brack.ch (allemand, français): sous le label «Acheter en toute conscience», Brack propose un choix toujours plus varié de produits durables.

Tipsweek.ch (Tessin): conseils pour les magasins locaux, y compris ceux qui fonctionnent selon des principes écologiques.

Fringel.ch (Suisse alémanique): cuisine et maison, salle de bain et bien-être, accessoires, la boutique en ligne Fringel propose toutes sortes d’articles durables de petits producteurs comme de designers.

Ton opinion