Actualisé 01.04.2008 à 19:07

Les adeptes d'une secte forcés de sortir de leur abri

Un éboulement a contraint quatorze disciples d'une secte russe retranchés sous terre depuis cinq mois à quitter leur cache. Mais d'autres restent terrés.

Ils attendaient l'apocalypse, c'est finalement un effondrement de terrain qui a conduit quatorze adeptes d'une sexe orthodoxe russe à sortir du refuge souterrain dans lequel ils étaient retranchés depuis début novembre.

Sur les trente-cinq personnes enfouies dans ce vaste abri de plusieurs cavités, quatorze, dont deux enfants, ont finalement accepté de sortir, sous la pression des autorités locales. Avant de remonter à la surface, les adeptes ont demandé la garantie de pouvoir se retirer dans une maison du village pour y attendre l'apocalypse. Selon eux, celle-ci devrait avoir lieu en mai.

Les disciples sortis hier avaient «l'air en bonne santé», a précisé le responsable de presse du gouvernement de la région de Penza. Ils ont repoussé les propositions d'hospitalisation et se sont rendus dans une maison proche où la police maintenait les journalistes à distance. Quatorze autres sont restés sous terre.

Vendredi dernier, sept membres de la secte avaient déjà quitté leur refuge, après des négociations avec leur chef.

(spi)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!