Black Movie - Jour 4: Les ados au coeur de Black Movie
Actualisé

Black Movie - Jour 4Les ados au coeur de Black Movie

Lundi 21 janvier, on ne chôme pas à Black Movie. Voici ce que «20 minutes» vous suggère d'aller y voir aujourd'hui.

par
Catherine Magnin
«3» de Pablo Stoll Ward. Une histoire de famille "re-décomposée".

«3» de Pablo Stoll Ward. Une histoire de famille "re-décomposée".

Des films qui s'intéressent à l'art de passer à l'âge adulte sont légions au Festival Black Movie 2013.

«3»

Il y a des situations de famille qui se font et se défont sans qu'on saisisse vraiment le comment. Dans «3» de Pablo Stoll Ward, une collégienne vit avec sa mère, étrange relation où l'on ne se parle guère mais où on partage le canapé ou les habits. Papa n'habite plus à la maison, ce qui ne l'empêche pas d'avoir une grosse envie de reconstituer une famille. Maman, elle, rencontre un homme alors qu'elle accompagne la fin de vie de sa tante. Par petites touches, faites parfois de froideur cruelle, parfois de détails réconfortants, un nouvel équilibre va s'établir. Ce qui donnera au noyau familial des envies de comédie musicale!

La bande annonce de «3»:

«Stateless Things»

Des jeunes sans attaches, voici les personnages que met également en scène Kim Kyung-mook dans «Stateless Things» (projeté a 22h). D'un côté deux immigrés qui tentent de se serrer les coudes face à un patron qui les maltraite. De l'autre un jeune homme oisif dans un appartement en attendant les visites de son amant, plus âgé, qui l'entretient. Ces deux histoires vont finir par se croiser pour mieux mettre en évidence la déliquescence de leurs existences, dans une de ces solitudes urbaines dont le cinéma coréen est friand. A noter qu'un autre film de Kim Kyung-mook, le court métrage «Me and Doll-playing» et «A Cheonggyecheon Dog» sont projetés aujourd'hui à 17h30. Et que le réalisateur animera un Master Class mardi à 19h.

La bande annonce de «Stateless Things»:

Cinéma portugais: un art, pas une industrie

Le Portugal est en pleine crise. Et son cinéma encaisse de plein fouet. N'empêche que la relève est bien là, comment en témoignent les 11 courts et longs métrages projetés à Black Movie cette année. Quel avenir pour les cinéastes après la suppression de toutes les subventions d'Etat pour le cinéma? Réponse lors d'une table ronde, à 19h à Fonction:Cinéma, en présence notamment de Miguel Gomes, João Pedro Rodrigues et João Guerra de Mata, et Pedro Caldas, dont les derniers films sont projetés cette semaine.

Black Movie

Genève, du 18 au 27 janvier 2013

Toutes les infos et horaires complets: www.blackmovie.ch

www.20minutes.ch

Ton opinion