Volcan islandais: Les agences ont rapatrié 15 000 voyageurs
Actualisé

Volcan islandaisLes agences ont rapatrié 15 000 voyageurs

Les agences de voyage et les tours opérateurs ont dû rapatrier pas moins de 15 000 voyageurs en raison du nuage de cendre qui perturbait le trafic aérien.

Selon les premières estimations de la Fédération suisse des agences de voyage, les ressources engagées à cet effet correspondent à quelque 100 000 heures de travail, soit environ 4 millions de francs.

Après la fermeture de l'espace aérien, le trafic s'est à nouveau normalisé. La plus grande partie des clients bloqués à l'étranger est désormais de retour en Suisse. «Les agences de voyage ont démontré leur efficacité et leur compétence ces dernières semaines, en particulier les interlocuteurs qui ont fourni des renseignements sur les heures d'arrivée des voyageurs d'affaires, réservé des vols et proposé des solutions alternatives pour conduire leurs clients à destination», s'est félicité mardi en conférence de presse Walter Kunz, directeur de la FSAV.

Pour la fédération, cette crise a donné une image positive aux agences de voyage: les clients qui ont réservé leurs forfaits ou leurs voyage auprès d'une agence ou d'un tour opérateur ont en effet été clairement avantagés. Ils ont été pris en charge, ont bénéficié de vols supplémentaires et de moyens de transports de remplacement. Par ailleurs, de nombreuses agences de voyage ont gracieusement pris en charge les coûts supplémentaires occasionnés par les nuitées alors que la plupart n'y étaient légalement pas obligés.

A l'inverse, les gens qui voyageaient de manière indépendante ont dû s'adresser eux-mêmes aux compagnies aériennes et aux hôtels en vue de clarifier les conditions de leur retour ou du prolongement de leur séjour. Alors que les lignes d'urgence des compagnies aériennes étaient surchargées, les agences de voyage helvétiques étaient joignables pour leurs clients.

Les tours opérateurs suisses ont travaillé de concert avec les cellules de crise des assurances et des autorités suisses et étrangères. Selon Walter Kunz, cet engagement est considéré comme un investissement pour le futur par de nombreuses agences de voyage. «De nombreux clients sont désormais conscients de l'importance de l'agence de voyage et le travail réalisé gratuitement constitue une belle publicité». (ap)

Ton opinion