Actualisé 21.12.2018 à 22:16

Hockey - National League

Les Aigles font tomber le leader

Après leur succès lors du derby lémanique mardi, les Genevois ont confirmé leur regain de forme en dominant Zoug 3-2 après prolongation.

de
GRS
Tanner Richard et le GSHC ont fait mordre la poussière à Reto Suri et à l'EV Zoug, vendredi aux Vernets. (PPR/Salvatore Di Nolfi)

Tanner Richard et le GSHC ont fait mordre la poussière à Reto Suri et à l'EV Zoug, vendredi aux Vernets. (PPR/Salvatore Di Nolfi)

Keystone/Salvatore di Nolfi

Ge/Servette a enfin vaincu son pire ennemi, Zoug. Il allait être très fort pour briser complètement l'élan d'un leader qui marche sur l'eau. Lorsque l'on couche sur cinq succès d'affilée, que l'on parvient à digérer la perte de plusieurs leaders (Klingberg, McIntyre) sans que cela n'affecte la mécanique, c'est vraiment le signe que presque rien ne peut vous arriver. Zoug a pourtant failli poursuivre sur sa lancée. C'était sans compter sur des genevois qui ont su se montrer à la hauteur du défi proposé. Non content d'être l'équipe du moment Zoug devait également être affublé du titre de bête noire des Aigles.

Cela faisait quinze matches que Ge/Servette patinait après un succès contre le club de Suisse centrale. S'ils étaient souvent passé à côté depuis plus de trois ans (dernière victoire le 11 décembre 2015 aux Vernets!), les Grenat ont cette fois livré une copie presque parfaite. Ils auraient même pu prétendre une victoire dans le temps réglementaire sans un mauvais passage en début de période médiane.

Alors qu'il faisait logiquement la course en tête (but d'Almond) après vingt premières minutes disputées sur un rythme très élevé - un peu comme si les deux équipes avait décidé de rattraper le temps perdu dans d'une soirée qui avait démarré avec 25 minutes de retard (bus zougois pris dans les bouchons du vendredi soir - l'Aigle a relancé son adversaire C'est tout d'abord un gros couac défensif (passe de Floran Douay interceptée à la bleue par par Pontus Widerström) qui a permis au leader d'égaliser. Moins de deux minutes plus tard, Alatalo n'avait besoin que de 7 secondes en supériorité numérique pour doubler la mise. Cruel car jusque-là, les Aigles avaient pris l'ascendant.

Alors que les Genevois auraient pu s'écrouler, ils ont patiemment refait surface. C'est sans doute le signe que les Aigles vont vraiment mieux depuis quelques rencontres. Après une égalisation méritée signée John Fritsche, le match a définitivement basculé dès le début de la prolongation. Sur le premier shift, c'est Henrik Tömmernes qui a délivré la patinoire et mis fin à la malédiction.

GE Servette - Zoug 3-2 ap (1-0 0-2 1-0)

Les Vernets. 5733 spectateurs. Arbitres: MM Mollard et Wiegand; Fuchs/Stuber.

Buts: 20e Almond (Rod à 5c4) 1-0; 26e Widerström 1-1. 28e Alatalo (Everberg, Roe à 5c4) 1-2. 46eFritsche (Wick, à 5c4) 2-2. 61e Tommernes (Rod Almond) 3-2.

GE Servette: Descloux; Vukovic, Martinsson; Jacquemet, Tömmernes; Mercier, Bezina; Kast; Wick, Almond, Rod; Skille, Romy, Rubin; Fritsche, Berthon, Maillard; Riat. entraîneur: McSorley.

Zoug: Stephan; Schlumpf, Alatalo; Diaz, Stadler; Zgraggen, Zryd; Thiry Morant; Lammer, Roe, Everberg; Widerström, Albrecht, Suri; Martschini, Senteler, Simion; Haberstich, Zehnder, Schnyder. Entraîneur: Tangnes.

Pénalités: 5x2' + 10' (Winnik) contre Ge/Servette. 5x2' +10' (Alatalo) contre Zoug.

Notes: GE Servette sans Bouma, Wingels, Simek, Fransson, Antonietti, Völlmin, Dufner ni Bozon (blessés). Zoug sans Zaetta, Hollenstein, Leuenberger, McIntyre ni Klingberg (blessés). Le match débute à 20h10 en raison du retard du bus zougois pris dans le trafic.

Dans l'autre match disputé vendredi soir, Langnau a écrasé Rapperswil. Les Tigers se sont imposés 0-6 sur la glace de la lanterne rouge. Les Emmentalois ont notamment inscrit trois buts en supériorité numérique.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!