Les algues: carburant de l'avenir?
Actualisé

Les algues: carburant de l'avenir?

Airbus aimerait faire voler ses appareils avec des biocarburants dérivés de plantes non comestibles. Certaines algues permettraient aussi d'absorber le CO2.

"Il est hors de question que nous utilisions des biocarburants élaborés à partir de végétaux nécessaires pour nourrir l'humanité", a indiqué le directeur du développement durable d'Airbus, Philippe Fonta, lors d'une conférence sur l'aviation et l'environnement à Tokyo.En revanche, Airbus, filiale du groupe EADS, fonde de grands espoirs sur les biocarburants de deuxième génération, alors que le prix du kérosène ne cesse de flamber et que le secteur aérien, en croissance continue, doit participer à la lutte contre le réchauffement climatique."L'idéal serait de pouvoir exploiter une substance créée à partir d'une variété d'algues gourmandes en CO2", ce qui permettrait à la fois d'absorber ce gaz à effet de serre, de limiter les rejets polluants et de ne plus dépendre tant des hydrocarbures, a-t-il précisé à l'AFP.Le transport aérien civil est actuellement responsable de 2% des émissions de CO2, selon l'Association internationale du secteur (IATA).

afp

Ton opinion