Consommation: Les Allemands n'ont plus soif de bière
Actualisé

ConsommationLes Allemands n'ont plus soif de bière

Le breuvage national allemand est sur le déclin: la consommation de bière a reculé l'an dernier pour la septième année consécutive, affichant une baisse de 2% sur l'année.

Avec 94,6 millions d'hectolitres, la consommation de bière affiche son plus faible niveau depuis la Réunification en 1990, selon Destatis, l'Office fédéral des statistiques. Les Européens semblent également délaisser la bière allemande, avec une baisse de 8,6% des exportations dans l'Union européenne.

Globalement, les exportations de bière allemande ont diminué de 3,8% en 2013 par rapport à l'année précédente même si la Fédération des brasseurs allemands se félicite du succès rencontré par la bière allemande aux Etats-Unis ou en Chine.

Les professionnels du secteur ne se font guère d'illusions: la tendance au recul de la consommation devrait se poursuivre «à moyen et long termes» en raison notamment «des changements de consommation et du vieillissement démographique», selon le directeur général de la fédération, Holger Eichele, cité dans un communiqué.

Pour 2013, il a souligné que le recul était imputable à un «hiver long et à un été en demi-teinte». Des signes «positifs», selon lui, ont toutefois été enregistrés dans la consommation de boissons mélangeant bière et soda ou de bières sans alcool, par exemple.

Le développement de houblons parfumés pour donner une note d'orange, de pamplemousse ou de pêche à la bière est également salué par les professionnels. (afp)

Ton opinion