Skicross: Les ambitions de Fanny Smith
Actualisé

SkicrossLes ambitions de Fanny Smith

La Vaudoise entame ce week-end sa troisième saison de Coupe du monde. Victorieuse il y a 12 mois, elle compte bien ne pas s'arrêter en si bon chemin.

par
Grégory Beaud
Fanny Smith (au premier plan) entend frapper un grand coup d'entrée.

Fanny Smith (au premier plan) entend frapper un grand coup d'entrée.

Le 19 décembre 2010, Fanny Smith avait remporté sa première victoire à l'échelon mondial, à San Candido. Ce week-end, la spécialiste de skicross y lancera sa saison. «J'espère que cela me portera autant de chance que l'année passée, a rigolé la pétillante Romande. Une chose est sûre, j'ai hâte que cela recommence enfin.» Les épreuves dans le Pustertal pourront avoir lieu en dépit des conditions climatiques peu favorables. «C'est une chance, je n'aurais pas pu attendre davantage», a-t-elle rigolé.

Pour tuer le temps durant un été toujours trop long, Fanny Smith a fait le tour du ­monde à la recherche de neige. «Je me suis rendue en Australie et en Nouvelle-Zélande pour y disputer quelques courses, relate-t-elle. Ensuite, j'ai travaillé sur le glacier de Saas-Fee, qui est un des meilleurs d'Europe. Je me sens actuellement en grande forme.»

Si la Coupe du monde revêt une certaine importance dans la carrière de la jeune skieuse – «J'ai fait 6e et 4e les deux dernières saisons, je souhaite encore progresser» – Fanny Smith aura d'autres objectifs à relever: «Comme je suis ­encore jeune, je disputerai les championnats du monde juniors. Ensuite, je souhaite me présenter également aux X-Games.» Blessée l'an passé, elle n'avait pas pu défendre pleinement ses chances lors du grand raout et avait terminé troisième. «J'espère que cette fois-ci tout ira bien.»

Ton opinion