Crise financière: Les Américains rejettent la faute sur les républicains

Actualisé

Crise financièreLes Américains rejettent la faute sur les républicains

Quarante-quatre pour cent des Américains estiment que les républicains sont responsables de l'échec du plan de sauvetage du système financier.

Seuls 21% l'attribuent aux démocrates.

Par ailleurs, 88% des électeurs sondés craignent que le rejet du plan de sauvetage par la Chambre des représentants aggrave la crise financière, 51% se déclarant même «très inquiets».

Le plan Paulson de 700 milliards de dollars d'aide aux institutions financières a été rejeté lundi par la Chambre par 228 voix contre 205 en raison notamment de l'opposition d'une majorité de parlementaires républicains.

Divisés sur le contenu du plan

Les électeurs sondés demeurent cependant divisés sur le contenu du plan. Quarante-cinq pour cent y sont favorables tandis que 47% le désapprouvent. Les électeurs républicains sont davantage favorables au plan que les démocrates (55% contre 42%).

Par ailleurs, 61% des personnes interrogées estiment que le plan du secrétaire au Trésor Henry Paulson fait trop peu pour soulager les «Américains ordinaires».

Le président George W. Bush est jugé responsable de la situation financière actuelle par 25% des personnes interrogées tandis que 18% mettent en cause les institutions financières elles-même, 8% le gouvernement et 8% le Congrès à majorité démocrate.

Si 53% des électeurs se déclarent pessimistes quant à l'avenir économique des Etats-Unis, 61% demeurent optimistes concernant leur situation financière personnelle.

Le sondage a été réalisé lundi soir auprès d'un échantillon de 424 électeurs et sa marge d'erreur est de plus ou moins cinq points. (ats)

Ton opinion